Ils sont fous, ces conducteurs !

Publié le par El Nino

Un ami me demandait ce matin en me levant ce qu'il y avait de neuf au Pérou. Comme ça faisait quelques temps que je ne lui avais plus parlé, j'aurais pu lui raconter plein de choses, mais j'ai préféré embrayer (et ce n'est pas un jeu de mots !) sur le dernier accident de la route au Pérou qui a fait 24 morts. En général, les morts dans les accidents se comptent par dizaines parce que cela implique bien souvent des bus interprovinciaux.

Cette fois-ci, il s'agit d'un camion qui est entré en collision frontale avec un bus qui assurait la liaison Lima-Piura (Nord). L'accident a eu lieu au kilomètre 651 de la Panaméricaine Nord, au Nord de Trujillo, à 4h30 du matin. Le camion se serait introduit sur la route nationale dans le sens contraire et la collision mortelle n'a pas pu être évitée. Selon certains rapports, la brume qui sévit sur la côté péruvienne aurait pu aussi être à l'origine du drame. 
Le bilan officiel est de 24 morts : 14 hommes, 7 femmes, et 3 enfants. On dénombre aussi 21 blessés qui ont été conduits dans les centres de santé les plus proches. La circulation a été perturbée pendant plusieurs heures sur la Panaméricaine.

Evidemment, cet accident pose le problèmes du non-respect des règles de conduite au Pérou. L'ami à qui je parlais me demandait si je conduisais ici. Je lui ai répondu que j'avais pas le permis et que donc la question ne se posait pas. Je crois que d'une manière générale, les étrangers évitent de conduire au Pérou. Peut-être qu'Arnaud pourrait vous en parler, lui qui a pas mal voyagé dans ce genre de bus un peu dangereux. Moi, je prends des bus professionnels, qui conduisent parfois vite, mais sans danger. Mis à part mon retour de Huaraz avec un bus chauffé à 40°, je n'ai jamais eu à me plaindre des bus péruviens. Evidemment, à Lima, ils sont tous fous et énervants. Il n'y a pas que la conduite d'ailleurs, mais aussi leur comportement général. Quand les taxis voient un étranger, ils s'imaginent tous qu'on est des banques ambulantes et demandent des prix exhorbitants Bonjour le stéréotype ! Bon, je vais m'arrêter là, parce que ma femme va encore me mettre un commentaire après les connards de taxis qu'on a croisés aujourd'hui. Conchudos va !

Publié dans Voyage et Nature

Commenter cet article

Tony 02/07/2007 07:47

En Haiti, le code de la route se résume en une phrase : "le plus gros 4x4 a priorité et raison !" C'est tellement plus simple pour avoir son code...