Nuit et réveil agités

Publié le par El Nino

"Chose promise, chose dûe", devrais-je dire ?
Je vous avais annoncé la fin de mon blog tout en signalant que pour des raisons assez extrêmes, je pourrais revenir ponctuellement. C'est désormais chose faite, et pour une raison somme toute "banale" : un séisme, ou plutôt 2 séismes.
Il est très probable que vos médias locaux n'en ont pas parlé, et cela est parfaitement normal : ceux-ci furent modérés, et on ne compte ni morts, ni blessés.
Cependant, j'aimerais relater un petit peu cette expérience relativement inhabituelle car s'étant déroulée à un moment  qui jusqu'à présent n'avait pas été perturbé par ces petites vicissitudes tectoniques : la nuit et le matin.
En effet, la première secousse eut lieu en plein pendant le sommeil, à 1h41 heure locale ce samedi. Il va s'en dire qu'à cette heure-là, tout le monde dort, et même si on se rend compte que quelque chose bouge et que les alarmes anti-vol (hein Serge) se déclenchent instantanément, on se rendort très vite. C'est une expérience tout à fait particulière, à la fois inquiétante et étonnante que de dormir et de sentir la terre trembler. La secousse fut de 4.4 sur l'échelle de Richter, et l'épicentre était situé à 70 kilomètres à l'Ouest de Callao, le port de Lima. Dans la mer donc.
La deuxième secousse eut lieu juste au moment de mon réveil. Il était 7h50, et j'étais dans la salle de bain, quand tout à coup, tout a commencé à trembler. C'était très particulier, bien plus que n'importe quel autre séisme, même celui d'août. Car j'ai senti qu'une grande quantité d'énergie était dégagée en très peu de temps, et que si cela avait duré autant qu'en août, une grande quantité de quartiers aurait été rasée. La secousse fut telle que j'ai presque cru à une explosion au départ. C'est dire. Alors que ma femme n'avait pas réagi à la première secousse, elle fut pour celle-ci très vite sur pied et avant moi à la porte d'entrée (alors que j'étais en avant dans la salle de bain). Heureusement, à peine à la porte, tout s'était déjà arrêté.
La magnitude fut au final de 5,8 sur l'échelle de Richter, avec l'épicentre à 25 kilomètres au Sud-Ouest de Callao. Tout près de Lima donc. Profondeur de 50 kilomètres. Je répète : si on avait combiné cet épicentre et cette énergie avec la longueur du séisme d'août, le Pérou aurait fait la "Une" des journaux pendant au moins une semaine. Je n'exagère pas, je vous jure que cette fois-ci l'ancien étudiant fanfaron en géographie que je suis a compris que c'était pas du n'importe quoi. D'ailleurs, les spécialistes ont annoncé des répliques, et je ne suis pas tranquille à 100%. Pour l'instant, rien.

En attendant, on a enregistré 5 maisons très précaires effondrées, un rocher sur une maison dans la banlieue de Lima, des éboulements au niveau de la falaise et de la route menant aux Andes, et une mer qui a recouvert toute la plage à Barranco, Sud de Lima.
Comme d'habitude, les Péruviens étaient affolés et ont rapidement téléphoné à tous leurs proches : 6 millions d'appels dans la journée de samedi, 10 fois plus que la normale, avec à la clef une congestion digne d'un Nouvel An en Belgique (et France aussi je présume).
Comme disait un commentateur : "Cela va continuer ainsi pendant des millions d'années, et il faut vivre avec". Donc, je retourne dans mon silence cybernétique, et je vous dis "Au Revoir" jusqu'à la prochaine secousse.

Publié dans Voyage et Nature

Commenter cet article

Annette De Montréal 09/03/2009 16:08

bonjour,ceci n'est pas un commentaire mais plutôt une demande car pour une série documentaire qui traite d'immigration et de différents sous-thèmes, je suis à la recherche d'un québécois ou québécoise qui a décidé de vivre au Pérou et qui travaille ou est bénévole auprès des jeunes de la rue.Merci de votre aide car ça presse....Annette GonthierRecherchiste (documentaliste) 

mochica 16/06/2008 20:40

Bonjour, peux tu nous parler du sommet des chefs d'états qui a lieu actuellement à Lima? le 16 et 17 juin.

Tietie007 25/05/2008 17:00

A bientôt et bon week-end !

jackline :0059: 07/05/2008 13:41

J'espère que les répliques n'ont pas été trop fortes, et tu as raison, on a entendu que peu d'infos sur ces séismes...enfin je souhaite pour toi que tout ça ne soit qu'un mauvais souvenir..à bientôt, bises :0010:

yvon kerlau 14/04/2008 16:20

Un bonjour De Bretagne, france, pour vous souhaiter bonne continuation  après la lecture  plaisante et enrichissante de votre blog.
Une envie de partir peut-être…..hummm….parce que finalement on fait penser que tous se passe bien pour les enfants en france et en europe
Bonne route
Yvon
http://kerlau.unblog.fr