Alan Garcia, fossoyeur de la gauche

Publié le par El Nino


La visite d'Alan Garcia en Colombie semble avoir été un peu perturbée par quelques personnes franchement bienveillantes.
Alors que le président péruvien se trouvait dans le Congrès bolivien, quelques personnes se trouvant au balcon se sont mises à le huer "pour avoir changé son discours social". Elles l'ont aussi exhorté à rejoindre la vaillante lutte de Nestor Kirchner (président argentin), Evo Morales (président bolivien) et ... Hugo Chavez (président vénézuélien).

Ce qui est négatif (mais pas étonnant) dans l'histoire, c'est que le journal Peru21 (centre-droite) reporte cela comme étant une "fea nota", c'est-à-dire une mauvaise nouvelle.

Alan Garcia est l'homme qui a assassiné beaucoup d'opposants pendant son premier mandat et, pour plaire aux milieux financiers, a largement glissé de la gauche social-démocrate vers la droite dure, en reçevant les votes de la droite conservatrice lors de son élection et en nommant des ministres proches de l'Opus Dei dans son gouvernement. Ses promesses électorales concernant une meilleure réglementation du travail, un plus grand respect, ne sont absolument pas tenues. D'où le petit scandale de Bogota.

Publié dans Politique & Economie

Commenter cet article