Grève à la Oroya

Publié le par El Nino


Ce n'est pas encore la Commune de Oaxaca, mais cela semble intéressant.

Les services de transport, les collèges, et les commerces ont suspendu leurs activités suite à la grève convoquée par les travailleurs de la mine de La Oroyoa, à l'Est de Lima. Ces derniers exigent une augmentation des bénéfices sociaux qui leur sont accordés, de 8 à 10% ("utilidades").

Dans un entretien avec l'agence Reuters, le secrétaire général du syndicat des travailleurs métallurgiques de Doe Run a manifesté que la grève avait été décidée ce lundi suite à des positions différentes entre l'entreprise et la mine concernant le montant de ces bénéfices.
Le syndicaliste a déclaré que "le dialogue était maintenant rompu et que toute La Oroya nous appuie dans cette grève. Il n'y a pas de marchés, pas d'écoles, et la circulation est paralysée".

De son côté, le président de la région de Junin (Est de Lima), a informé à l'agence Andina qu'il y a eu des affrontements tôt ce matin vers 3h entre des manifestants qui bloquent la Carretera Central (la route qui relie Lima aux villes régionales des Andes Centrales). 15 personnes ont été arrêtées et on enregistre quelques blessés légers.

Le complexe de Doe Run, situé à 174 kilomètres à l'Est de Lima, produit des concentrés de plomb, zinc, cuivvre, argent, et or. La multinationale est la deuxième la plus grande au monde pour la production de dérivés du plomb.


Publié dans Politique & Economie

Commenter cet article