Gratuité de la culture et responsabilité

Publié le par El Nino


Dans mon article sur Roger Waters, je n'avais pas hésité à faire allusion à l'augmentation des tarifs à la médiathèque de l'Alliance Française de Lima. En effet, ceux-ci passent de 60 à 80 soles/an (abonnement annuel donc) pour la location de CD/DVD et les livres qui étaient gratuits doivent être payés 10 soles maintenant (toujours par an).

Je risque peut-être de décevoir certains mais je voudrais apporter une nuance à tout cela. La Direction a décidé de prendre cette mesure parce que certains supports empruntés n'étaient pas rendus. Et  on doit bien admettre au minimum que cela ne se fait pas. Après tout, l'AF mettait gracieusement et gratuitement des livres à la disposition des élèves. Et pas n'importe lesquels, évidemment. Je vous laisse imaginer toute la liste des grands auteurs français de la belle époque.
Je ne pense absolument pas que cette décision va solutionner le problème, rassurez-vous. Mais si je venais me plaindre chez le Directeur, il me répondrait : "Quelle solution proposez-vous pour stopper tous ces désagréments ?". Et je dois avouer qu'à part la Révolution, je ne verrais pas d'autres choses. Mais ça, je peux mal de le dire devant mon Directeur ;)
Le problème est que le manque de respect et de principes de certains entraîne une décision qui n'est pas forcément juste et qui plus est n'est pas une solution, mais je ne peux nier qu'il y a un problème.
Il faudra probablement beaucoup de changements pour en arriver à une situation idéale.

Il faut savoir que le même type de mesures va être appliqué aux professeurs. Concrètement, les professeurs qui ne remettent pas à temps les supports se voient infliger une amende de 1 sol/jour (pas énorme, mais ennuyant). Je dois avouer là aussi qu'il y a un problème. Ca m'est déjà arrivé de vouloir un document vidéo, mais de ne pas pouvoir en disposer parce qu'il était en prêt. Résultat, au moment où je voulais l'utiliser pour une activité de grammaire, je ne l'avais pas. Et mon travail était de moins bonne qualité, tout ça parce que certains ne respectaient pas les délais. Avouons que ce manque d'organisation et de respect est un problème.

Quoiqu'il en soit, si vous avez des propositions, n'hésitez pas. Je ne cautionne pas forcément des mesures de rétorsion financières, mais j'admets qu'il y a un "problème". Ce ne sont pas les Directeurs et tous les technocrates qui vont le solutionner, mais les usagers manquent aussi de responsabilité, et cela a don d'énerver.

Commenter cet article