IDH 2007 : le Pérou 87° (Bravo l'Islande !)

Publié le par El Nino

 

L'ONU et son organisme du développement, le PNUD, ont présenté leur nouveau classement de l'IDH pour l'année 2007. Mauvaise année pour le Pérou, qui passe de la 82° à la 87° place. Dans la présentation de son rapport, le PNUD insiste sur les conséquences néfastes du réchauffement climatique, notamment sur les populations les plus pauvres. Afin d'éviter cela, il invite les pays industrialisés à baisser leurs émissions de C0² de 80% pour 2050 par rapport au niveau de 1990. Il lance aussi un appel en direction de ces mêmes pays pour qu'ils aident les pays du Tiers-Monde dans cette lutte.
Le glissement du Pérou semble être dû à la diminution des revenus familiaux. En effet, bien que la croissance soit au rendez-vous sur le long terme, la mauvaise redistribution des richesses a affecté négativement le budget familial péruvien. Sans donner de chiffres, le PNUD signale que le Pérou a subi une des évolutions les plus négativement rapides et les plus drastiques de ces 30 dernières années dans ce domaine.
Vous pouvez découvrir ici le classement complet avec une première place pour l'Islande, détrônant donc la Norvège, première en 2006. D'une manière générale, les pays Nordiques, connus pour leur système de sécurité sociale très forte, sont très bien placés.
En Amérique Latine, le premier pays est fort logiquement l'Argentine (38°), mais suivie de très près par le Chili (40°), et l'Uruguay (46°). Cuba (51°) est juste devant le Mexique. Le Brésil, connu pour ses inégalités criantes, est seulement 70°. Vénézuéla et Colombie sont respectivement 74° et 75°. L'Equateur est 2 places derrière le Pérou (89°). La Bolivie conserve sa réputation de pays le plus pauvre d'Amérique du Sud, mais précédant le Guatémala (Amérique Centrale) d'une place.

 

Publié dans Education & Santé

Commenter cet article

Serge 14/02/2008 14:06

Merci Michèle, je me sens moins bête à présent. :-)Islande première, cela ne m'étonne pas trop. Je trouve fabuleux que ce pays soit indépendant en matière d'énergie (leur géothermie fait qu'aucun ménage ne se chauffe aux énergies fossiles, ça c'est fabuleux). Par contre, la baisse des quotas de pêche suite à la raréfaction des espèces de poissons fait qu'ils sont menacés. Ils n'ont pas énormément de matières premières là-bas, ce qui va les rendre dépendants tôt ou tard. L'autarcie c'est bien mais ça fait mal quand ça doit se terminer. Faisons leur confiance, ceci dit, ce peuple m'épate, d'ailleurs j'invite chacun des lecteurs de ton blog de s'y rendre. C'est une des Mecques de la nature inviolée (y en a de moins en moins hélas!).

:0010:soleil51:0038: 12/02/2008 22:40

  Me revoilou ! ! lol ! ! !   BiZouX du pays de Râ ! ! @nne marie  

Michèle 12/02/2008 13:19

A Serge,Le Programme de Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui mesure l’Indice de Développement Humain (IDH)...Pour l'ONU je sais pas, t'as une idée...:-)))

Serge 12/02/2008 11:37

IDH, PNUD, tu peux expliquer, monsieur le professeur?Aussi merci de dire quel est le lien entre inégalités sociales et réchauffement climatique, car cela me paraît très raccourci comme lien. Merci ;-)