Histoires d'eau

Publié le par El Nino

Février, c'est le deuxième mois de l'année (sisi, j'vous jure), et surtout le mois du carnaval. Que ce soit à Binche, à Rio, ou à Venise, c'est la danse des canards. Et à Lima, les canards aiment bien l'eau. Il faut dire aussi que c'est le mois où théoriquement il pleut le plus : 6mm. Une vraie inondation, quoi.
Dès lors, une des coûtumes lors de ce mois, c'est de s'asperger d'eau, et ce avec n'importe quoi. Avec des bombes, avec des seaux, avec une lance, etc ... Evidemment, il fait chaud. Sauf que je n'ai jamais aimé ces jeux stupides. Je suis comme ça. J'ai toujours été un mec trop sérieux et chiant, et d'ailleurs je suis devenu prof.
Dans certains cas, ces jeux aquatiques deviennent vraiment exagérés à mon goût, comme ici :




Eh oui ! Avec de la peinture ! Il a été demandé de punir les parents des enfants qui laissaient leurs bambins s'adonner à ce type de jeux. Et d'ajouter qu'il faut le consentement de tout le monde. Cette polémique me fait drôlement penser à celle du bizutage.

Autre décision est celle sur l'utilisation de l'eau. Il a été demandé de ne pas trop gaspiller l'eau durant ce mois de février. Et surtout de ne pas se laisser aller à des actes de vandalisme sur l'infrastructure d'eau potable. Et cela est punissable de 6 ans de prison. Putain 6 ans, comme dirait l'autre ! Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire, mais il me semble qu'un acte de réparation et un peu d'éducation civique serait plus approprié. Parce que 6 ans, quand même !
Concernant le gaspillage d'eau, je suis légèrement étonné, notamment quand je vois ceci en face de chez moi :

0302-001.jpg
Tous les jours, les plus grandes avenues de Miraflores, comme l'avenue Arequipa ou mon avenue (José Pardo) sont longuement aspergées d'eau pour gratifier à la décoration végétale un minimum maximum d'eau. Je n'ai rien contre de belles avenues bien aménagées avec des arbres et de la végétation, mais je m'étonne de voir ceci dans un pays où on parle de problèmes d'eau dûs à la fonte des glaciers, et aussi dans une ville où 2 millions de personnes n'ont pas accès à l'eau courante. Alors quid ?
En fait, ces discours "anti-Carnaval" sur l'eau potable me font aussi penser aux discours que l'on a en été, notamment dans l'Ouest de la France où la sécheresse frappe le plus ces dernières années. On demande aux gens de ne pas trop utiliser l'eau, mais on arrose des golfs et autres grandes propriétés, parce que évidemment "ces gens-là" se fouttent complètement des lois. 

Je ne pourrai pas m'empêcher de penser que les gens qui participent à ces jeux sont pauvres alors que les "conseillers" en répression et les habitants de Miraflores sont de la classe moyenne, voire plus. 

Comme moi d'ailleurs. Donc, je me tire, et puis il y a le Tournoi des Six Nations sur TV5.

Commenter cet article

Patakes 09/02/2008 10:20

Et ce camion citerne, c'est pas en eau de mer qu'il s'approvisionne ?On ne sait jamais !

El Nino 09/02/2008 19:31

Non, je n'ai jamais entendu parler de réserves d'eau venant de la mer, toujours venant de la rivière ou de réservoirs dans la montagne. Et puis, ce serait trop cher pour le Pérou.

Serge 07/02/2008 11:06

A Barcelone, sur les Ramblas, ils font ça tous les soirs, même quand il pleut!!!!Mais nous sommes tous coupables en Europe et dans les pays dits développés quand on voit ce qu'on utilise comme quantité dans les tâches ménagères. Et quand je lave mon VTT à la lance d'arrosage, j'ai une petite voix qui me parle. Elle s'appelle Conscience.

BOULLET christine 05/02/2008 22:15

bonsoir,A belle ile dans l'ouest de la france il prenne de l'eau de mer pour faire de l'eau douce car l'été il ya pénurie d'eau...les touristes toujours les touristes....!!!!!dbonne soiréechristine boullet

Loic & Hyun-Jung 05/02/2008 11:43

Le coté positif de ce jeu, c'est qu'ils voient le monde de toutes les couleurs :DC'est révoltant de voir l'eau dépenser ainsi alors qu'elle manque ... l'homme est toujours illogique dans ces propos... c'est lamentable ...