Champions du monde de l'adaptation

Publié le par El Nino

Comme je vous l'avais déjà dit, la nouvelle mania des urbanistes est celle des bypass, ces viaducs censés rétablir une certaine fluidité dans le traffic. On verra s'ils auront raison.
Ces bypass se construisent près de chez mon beau-père, ce qui nous oblige à faire un gros détour surtout pour le retour. En effet, les bus ne sont plus autorisés à circuler dans la zone. Pour l'aller, on prend un taxi. Mais après 4 mois de travaux, voici à quoi ressemblent le début du bypass. Du retard évidemment, mais c'est toujours ainsi.



3012-005.jpg

Et donc, c'est "excepté circulation locale".

3012-006.jpg

Et donc, le problème est qu'il faut rejoindre l'endroit où passent maintenant les bus, qui se trouvent à environ 1 kilomètre. Pour assurer les navettes, toute une économie temporaire s'est développée dans le secteur des transports : des mototaxis circulent dans la contre-allée longeant cette avenue en réfection. Vous en voyez un à l'extrême-gauche sur la photo. Avant les travaux, il n'y en avait aucun.
Cela est tout à fait typique de ce qu'on peut trouver ici. Si, par hasard, beaucoup de gens avaient dû circuler à pied dans la contre-allée, vous auriez eu des petits vendeurs ambulants pour vous faire avaler leurs machins rafraîchissants.


Commenter cet article

:0010:soleil51:0014: 08/01/2008 19:25

Un peu comme ici ! ! lol ! ! !     Un petit coucou en passant! Bizettes de la mer rouge ! ! @nne marie

Serge 08/01/2008 14:24

Ce n'est pas étonnant: une des caractéristiques des pays en voie de développement (on voit ça aussi bcp en Afrique), c'est que les gens sautent sur la première demi-occasion pour augmenter leur pouvoir d'un Shah (humour politico-musulman)!

Michèle 08/01/2008 13:11

Ah vraiment ! ces péruviens sont à la page ! ce matin NS a dit qu'il fallait développer l'urbanisme et l'architecture !