La femme (péruvienne), symbole de désir et de connerie

Publié le par El Nino

Vendredi soir, je suis allé au Mordisco, car j'avais été invité par les collègues de ma femme. Si l'entreprise paie, on ne va pas se gêner. Ca faisait déjà quelques jours qu'on bouffait comme des porcs sur les comptes de nos entreprises respectives. Sympa pour les économies.
Le Mordisco se situe dans le district de Lince, mi-glauque mi-bourgeois, tout dépend du quartier. Là, c'était plutôt entre les 2, mais très animé. C'est d'ailleurs la première chose que l'on constate quand on arrive dans le coin. Les taxis stationnent devant pour reprendre tous les clients, et c'est bourré dès l'entrée.
Et puis, quand on entre un peu plus, on découvre ceci :

2912-010.jpg
Les serveuses ... J'ai pris les photos pour les mâles d'entre vous qui aiment ce genre de choses. Evidemment, c'est très agréable. Moi, je m'en fouttais : je venais là pour manger et boire (ce que j'ai fait), mais visiblement, ce spectacle attirait réellement quelques personnes :

2912-007.jpg
(C'est le boss de ma femme, mais chuuuuut ne le dites à personne !!!)

En tout cas, qu'on ne me fasse pas croire qu'il regarde la bouteille d'eau !!!

Jusque là, rien de spécial. Mais évidemment, les serveuses, toutes âgées d'une vingtaine d'années a priori, donc sacrément jeunes, sont habillées comme ça, et après on ne s'étonnera pas de l'affluence qu'il y a dans ce restaurant. Bien sûr, la nourriture est bonne, bien sûr le karaoké est sympa, bien sûr la piste de danse est défoulante, mais il semble que l'accoutrement de ces jeunes filles semble défoulant pour les yeux aussi. Et aussi d'autres parties du corps. Je m'explique ...
Plutôt au début de la soirée, j'ai pu observer une scène très révélatrice du genre de climat que cette situation (des serveuses habillées sexy) peut provoquer. Un vieux porc, qui pourrait être le grand-père des serveuses, a un moment croisé l'une d'entre elles. Je ne sais pas ce qu'il s'est dit ou fait, mais la serveuse a brusquement repoussé le mec qui était en train de rire comme un pervers sexuel. On peut largement imaginer la "proposion" ou l'allusion qui a été faite. Evidemment, si la fille lui mettait une claque (ce qu'il mériterait), elle serait virée sur-le-champ.
C'est un peu ce que je voulais dire aujourd'hui, par rapport à tout cela : on utilise certaines jeunes filles/femmes pour le plaisir des yeux, mais cela débouche sur une véritable exploitation qui n'est pas tellement éloignée du sexuel, et qui "légitime" bien des comportements odieux. Ca me fait penser qu'en allant au resto, on a pu voir sur la longue avenue qui longe l'Alliance 2 jeunes filles de joie attendant leurs clients. 10 Blocs de mon lieu de travail. Et on est censé être dans la partie riche de Lima. 
Il ne faut donc jamais oublier que derrière des choses qui peuvent paraître un plaisir pour les yeux ou pour d'autres choses, il y en a d'autres bien plus cruelles.





Commenter cet article

Krystell Hamelin 21/06/2011 03:02



Bonjour cher "El Niño",


Je suis québécoise et professeur à l'université César Vallejo à Chiclayo en traduction et en éducations des langues. Je vais inviter mes élèves à lire ton texte sur la position de la femme au
Pérou, je trouve ton opinion tellement véridique. Ça fait 2 ans que je vie au Pérou et j'e ai vue et vécu de toutes lec ouleurs comme femme "gringita". On utilise beaucoup plus la femme-objet ici
au niveau commercial que l'on peu l'utiliser en Europe ou en Amérique du nord. Et ça devient parfoit intolérable de marcher seule tellement ils sont agressants. Ça vient du manque d'éducation sur
le rôle de la femme et de ses droits. J'y travaille fort au travers de mes cours. Tes réflexions seront écoutées.


J'espère que tu pourras lire mon commentaire, parce que je vois aussi que ton texte date déjà de deux ans, mais il est encore, haut que pertinent!



Artus 16/06/2009 10:50

Mouai... t'es choqué d'un rien toi.
Tu crois qu'à Paris ça n'existe pas ça ? ? ?
...et la tenue légère je la cherche encore.

tom 20/04/2009 12:44

Ouaaa tu dénonce a fond mec. t as écrit l'article direct ou t as d'abord fini ton assisette et profité du resto?

@tom 08/01/2008 01:44

As-tu entendu parler des cafés con piernas de Santiago? C'est un peu la même idée... sauf que là il est plus explicite que l'on vient boire un café pour voir les filles en tenue légère.Quant aux prostituées dans les quartiers riches, j'ai déjà vu ça en Europe.

Mimisan 05/01/2008 10:08

Sur le fond, il ya des choses justes dans ce que tu dis.Mais costume sexy???????? là,je suis perplexe. A moins qu'i ressemble à des uniformes d'écolières et que cela leur donne unair Lolita aux yeux des mecs; genre de chose quel'on trouve beaucoup au Japon.Oui, leur chemisier est trop boudiné, mais ça fait plus moche que sexy, je trouve...