La loca Nina (2)

Publié le par El Nino

Il a suffit que je dise que l'été était un peu faiblard en ce mois de décembre pour que le soleil se mette à rayonner toute la journée, dès potron-minet. Je ne m'en plains pas, mais voilà encore une contrariété.
Bon, pour vous faire oublier les températures classiquement hivernales que vous vivez en ce moment, voici  quelques photos de coucher de soleil sur le Pacifique, vers 18h30 :

2412-004.jpg

2412-008.jpg

2412-009.jpg

Vous constatez qu'il y a bien une couche de nuage à l'horizon juste "au-dessus" du niveau de la mer. Tout cela est bien provoqué par l'humidité et les remontées froides du grand large, symbole de La Nina.

Et donc, techniquement, comment fonctionne La Nina ? D'abord ces 2 petits dessins : 



En temps normal, les alizés poussent l'eau chaude vers l'Ouest, ce qui permet à de l'eau froide de remonter des zones profondes de l'Atlantique et de l'Antarctique. Néanmoins, des températures assez chaudes, d'environ 23° subsistent dans le Nord du Pérou. En période La Nina, les alizés sont plus violents que d'habitude, et ce pour une raison encore mal connue. C'est pour cette raison que l'eau chaude peut s'accumuler près de l'Indonésie et elle provoque alors ces tragédies.
De l'autre côté, au Pérou, le temps est plus sec que d'habitude puisque l'air et l'eau sont plus froids. Les cartes actuelles sont très claires concernant cette eau froide à l'Est et cette eau chaude à l'Ouest :




L'épisode de Nina actuel est considéré comme modéré avec des anomalies de -1° dans le centre du Pacifique, et de -2° près des côtes sud-Américaines. Voici où nous en sommes en termes de températures absolues dans la mer péruvienne :
 


Vous pouvez constater ici combien La Nina influe sur le temps à Lima. Les températures devraient atteindre 25° en cette fin décembre, mais seulement 23° sont enregistrés. Cette tendance se retrouve partout : A Piura, où on devrait avoir 33° (et même plus depuis que le réchauffement climatique fait son oeuvre), on a "seulement" 31°.
Il existe en réalité un seul endroit sur la côte péruvienne où les températures sont normales : Tacna, à la frontière chilienne : 27° en temps normal, 27° actuellement. Pourquoi ? Parce qu'on voit sur cette carte que l'anomalie est neutre, voire légèrement positive sur la côte Sud :



Serait-ce le début d'une normalisation ? A voir ... dans la partie 3 dans quelques jours.

Publié dans Voyage et Nature

Commenter cet article

@tom 31/12/2007 21:03

Merci pour ces données fort précises. Je comprends mieux maintenant

Patakes 30/12/2007 15:11

Merci pour l'analyse, les explications et les graphiques !Et bravo !

El Nino 30/12/2007 15:19

Attends, la partie 3 est déjà programmée, et ça sera terrible !

Mimisan 30/12/2007 12:16

La Nina, on en parle beaucoup au Japon aussi, puisqu'on y sent bien divers effets selon les moments de l'année et l'activité de cette fichue gamine. Mais le Nino aussi fait facilement parler de lui...Bonne journée, ou fin de journée

christophespb 29/12/2007 14:48

Tu es le pro de La Nina :DBons preparatifs de reveillon, Christophe

mickymath 29/12/2007 10:06

quelles magnifiques photos!! biises micky