Canasta, pavo et pollo roaster

Publié le par El Nino

Certains se seront peut-être demandés : Quelles sont les traditions "navidenas" au Pérou ? En fait, elles sont relativement proches de celles pratiquées dans nos régions. Une coordinatrice m'a justement demandé il y a 3 jours ce qu'on faisait à Noël. En fait, la différence majeure réside dans le moment, pas dans la forme. Alors qu'au réveillon, nous sommes relativement sobres, les Péruviens réunissent toute la famille. Pour nous, c'est plutôt le lendemain, le 25. L'on remet alors les cadeaux tandis qu'ici, tout se fait au réveillon, à minuit si possible.
Pour la boustifaille, la dinde est aussi d'actualité, arrosée de pisco et non d'autre chose. La farce peut varier, mais je ne suis pas (encore) un grand spécialiste dans le genre. On se demandait justement si on allait faire cuire la nôtre chez un cuisinier, mais certains services sont décidément trop chers, et on se contentera de tout faire nous-mêmes.
En attendant, voici un peu le menu de ces prochains jours :

undefined
A l'arrière-plan d'abord et de gauche à droite : pêches au jus, café, confiture, "paneton", cad un gâteau à pâte très fruitée, chocolat noir de Cuzco, lait, autre "paneton", première bouteille de "champagne", biscuits et fromage frais, deuxième bouteille de "champagne".
A l'avant-plan, nous avons donc le "pollo roaster", sorte de gros poulet; et à droite le "pavo", la dinde.

Toute la partie de l'arrière-plan est offerte par l'Alliance Française à tous ses collaborateurs,  et est regroupée sous le terme de "canasta". Ce terme désigne soit cette espèce de corbeille qu'on reçoit à Noël, soit le panier de la ménagère. Le terme espagnol de cette deuxième signification a plus de popularité au Pérou que dans nos pays car il constitue une référence à la famille péruvienne, cellule de base plus fortement structurée au Pérou que chez nous. Ensuite, ce qu'on pourrait appeler les "produits de première nécessité" ont une influence plus grande sur le budget familial que chez nous. Néanmoins, j'ai pu constater ces derniers temps que l'expression "panier de la ménagère" commençait à plus se populariser, dû notament à l'inflation des prix dans nos régions.
La dinde est aussi offerte par l'AF tandis que le "pollo roaster" est offert par l'entreprise de ma femme.Les 2 bouteilles de champ' viennent conjointement dans 2 entreprises. Autrement dit : une multinationale texane faisant dans la pétrochimie est moins généreuse qu'une institution éducative.

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter ...

FELIZ NAVIDAD !

Et bien sûr à bouffer comme des porcs ...

Publié dans Histoire & Culture

Commenter cet article

Mimisan 25/12/2007 07:13

Les employeurs sont généreux pour Noel, chez toi. Manger de bonnes choses n'est heureusement pas synonyme de "bouffer comme des porcs" ;) Bonne journée

Yvon 24/12/2007 19:56

je te souhaite d'excellentes fêtes de Noël;quel que soit le pays, une fête reste une fête et dans les Andes, les gens savent s'amuser

BOULLET christine 24/12/2007 13:47

Bonjour,la panatone me rappelle l'italie et le sud de la france ou j'habite en bretagne ce n'est pas la tradition de la panatone.... Je te souhaite un joyeux noel..aurevoir christine boullet

:0038: @nne marie:0002::0010: 24/12/2007 11:52

Bonnes fêtes pour toi et ceux que tu aimes ! Mille bisous de la terre des pharaons ! ! ! @nne marie