Dérive consumériste à Noël

Publié le par El Nino

Que Noël soit le moment pour les centres commerciaux de faire le plein n'est pas une surprise. C'est partout pareil, mais je voudrais vous signaler le contexte particulier péruvien.

PapaNoel.jpg
"Je veux que tu dépenses beaucoup pour prouver que tu aimes ta famille".

Une parodie hispanophone anti-consumériste du "I want you for US Army" évidemment. Il se trouve qu'il y a quelques temps, à l'Université de Lima, la multinationale suisse Nestlé s'était permise d'arborer un sapin de Noël avec des conserves de lait, des glaces et des boîtes de chocolat à la place des boules, sans oublier des conserves d'aliments pour chiens, puisque ça doit être la "fête" pour tout le monde. Les habitants des districts voisins de Surco et La Molina avaient alors protesté pour la profanation de l'esprit de Noël et Nestlé avait dû retirer ses objets de malheur et les remplacer par de vraies boules bien jolies. Bon, remarquez, la décoration de Noël, c'est aussi de la consommation.
L'esprit consumériste s'est donc adapté à la réalité de Noël, comme Halloshit et les autres. Les entreprises n'attaquent pas frontalement l'esprit saint de Noël, mais elles en profitent et le plus étonnant, c'est que la décoration s'est aussi adaptée à notre cher monde globalisé. En effet, alors que Noël est censé se dérouler au début de l'été au Pérou, vous pouvez apercevoir dans la décoration des rennes, des traîneaux, des lutins, des bonnets rouges et ... de la neige ! Preuve, s'il en était que le Pérou a décidé d'abandonner ses traditions locales pour s'aligner sur le "Premier Monde", comme ils disent.
Le plus étonnant est de voir que ceux qui sont obligés de décorer toute la ville et tout le pays pour les festivités sont ceux qui reçoivent les plus mauvais salaires et qui ne peuvent donc RIEN se permettre. Si vous demandez à la majorité des Péruviens ce qu'ils font à Noël, ils diront qu'ils ne peuvent rien offrir aux êtres aimés, et peuvent à peine se réunir en famille pour manger un bout.
Ce qu'il faudrait, c'est arrêter cette course à la consommation et retrouver l'esprit du 15 août 2007 durant lequel un esprit de solidarité s'était levé pour déserter les supermarchés et aider les plus pauvres.

Joyeux Noël quand même ...

Commenter cet article

Patakes 30/12/2007 15:02

Cela fait quelques annees que j'ai decide de rejeter l'esprit capitaliste des fetes. A part le Noel en famille qu'on ne peut pas louper sous peine d'etre considere comme un fils indigne.Et maintenant, un pere indigne en plus !Mais, bon, ne comptez pas sur moi pour feter Halloween, la Saint-Valentin et toutes ces conneries inventees par les plus riches pour encore plumer plus les moins riches et pour faire baver les pauvres.Les cadeaux, je les fait quand je veux et le resto j'y vais quand je veux. Et je ne permets a personne de m'imposer une date.

El Nino 30/12/2007 15:20

Héhé ... C'est pour ça que tu surfes de l'étranger ? ;)

:0038: @nne marie:0002::0010: 26/12/2007 12:23


Quand tu penses que même ici, tu vois dans les magasins ( au Caire) la folie de Noel alors que.............................. ! ! Business, business ! ! !
Bonne journée et bizzz du pays de Râ où il ne fait pas bien chaud quand même !! !
@nne marie

christophe 25/12/2007 14:24

Joyeux Noel :D