Une journée en prison

Publié le par El Nino

Ca devait arriver ... A force de critiquer éternellement ce gouvernement tellement démocratique et sa politique sociale, je me suis fait répérer sur le Net par les sbires de la Sûreté de l'Etat et j'ai été interpellé à mon appartement. J'ai ensuite passé la journée en prison. Et que ce fut dur ! Oui, toute une journée en prison chez moi à attendre qu'Alan Garcia nous libère de nos "obligations civiques" ...
Car en effet, aujourd'hui dimanche, tout le Pérou fut emprisonné dans leur logement ... à attendre que les enquêteurs levés par l'Institut National de Statistiques passent pour nous compter. Hahaha vous y aviez cru hein !

Effectivement, ce dimanche 21 octobre, c'était Jour de Recensement pour tout le Pérou. Les 28 millions de Péruviens devaient être comptés par environ 500.000 enquêteurs recrutés pour l'occasion dans l'Armée, la Police, les Ecoles, et les Universités. J'ai d'ailleurs eu droit chez moi à un type au physique typiquement "Gardien de la Paix" et une jeune fille au physique typiquement d'étudiante. Mais tous les 2 très gentils ...


2110bis-003.jpg
Pourquoi en prison, me diriez-vous ? C'est très simple, vous répondrais-je. Les instructions des Autorités Péruviennes (Alan Garcia quoi) étaient de ne pas sortir de chez soi entre 8h du matin et 6h du soir. Et ce, même si vous aviez été enquêté au début de la journée, comme ce fut le cas pour moi, à 9h30.
Je vous laisse évidemment imaginer ce que ces mesures ont provoqué dans la population péruvienne. Un "arrêt domiciliaire", comme on dit ici, accompagné d'amendes si vous ne respectiez pas le Décrêt Suprême Présidentiel (Suprêmement con, ouais) allant jusqu'à 1725 soles, ce qui représente 575$ (un salaire mensuel honorable). Une paille évidemment. Les mesures vont jusqu'au recensement des touristes arrivant à l'aéroport. Théoriquement, personne ne pouvait travailler, ce qui laissait quelques "working poors" sans revenus en ce dimanche. Et puis, rester chez soir toute la journée, alors que le soleil fut de nouveau présent est réellement ennuyeux.
Sur les blogs péruviens, certaines personnes n'ont pas hésité à défier les directives en appelant à se faire photographier dehors, loin de sa maison, avec un journal en date de ce dimanche. Autant dire que la fronde existe et que la rancoeur contre Garcia est bien là. Quelques personnes n'ont pas hésite à sortir pour se promener :


2110-002.jpg
2110-004.jpgUn habitant de mon immeuble s'en allant (dans la matinée)

Beaucoup de mouvements de la part de la police étaient observés, aussi bien en moto, qu'à pied ou en voiture. Des bus remplis de policiers et de militaires circulaient aussi.

2110-003.jpg
2110-005.jpg
Mais visiblement, c'était purement symbolique :

2110bis-001.jpg

Comme je l'ai dit, certains enquêteurs étaient très jeunes :

2110-006.jpg
2110-007.jpg
Alors évidemment, on peut se poser beaucoup de questions sur ce recensement. Ayant entendu les critiques, Alan Garcia s'est lancé dans des contre-critiques fort peu glorieuses, à la limite de la vulgarité. Selon le gouvernement, ce recensement a plusieurs buts :
  1. Améliorer la planification et l'exécution des programmes sociaux.
  2. Connaître la distribution de la population au niveau national.
  3. Construire de nouveaux centres de santé et de nouvelles écoles.
  4. Identifier les zones ayant des difficultés pour l'accès à l'eau potable et l'électricité.
  5. Mesurer le niveau d'éducation de la population.
  6. Connaître les taux de mortalités et de natalité dans tout le pays.
  7. Faire en sorte que les entreprises privées disposent d'information pour mieux définir leur marché.
  8. Connaître les caractéristiques des logements, notamment en matière de matériaux de construction.
  9. Déterminer le degré de bien-être des logements, notamment grâce à la présence d'appareils électro-ménagers, accès à Internet, cable, etc ...
Evidemment, je ne nie pas qu'un recensement puisse être intéressant, voire nécessaire. Si les intentions du gouvernement sont sincères, elles sont louables. Sauf que je connais suffisamment Garcia pour me dire que cela est très suspect. De plus, la manière avec laquelle est mené ce recensement, c'est-à-dire nous enfermer durant toute une journée, est très négative. Tant qu'on y est, cette surveillance policière et militaire accrue me fait penser qu'on vit dans un drôle de pays et les bloggeurs péruviens n'ont pas hésité à parler de "BanAlan Republic" !
Certaines questions du recensement m'ont fait tiquer. Nous devions déjà donner notre nom, ce qui ne se fait en général pas. On vous demande aussi votre religion, ce qui a provoqué une rumeur dans un pays où les Chrétiens et les Evangéliques s'affrontent un peu. Encore un peu, et on nous demanderait si on était communiste ! Heureusement, j'ai un peu rigolé quand on m'a demandé "dans quel district vivait ma mère lorsque je suis né", ce qui a obligé la fille à écrire une commune du Brabant-Wallon absolument inconnu par ses pauvres enquêteurs. Je dis "pauvres" parce que ces gens (bénévoles) ont dû répéter cela au moins une centaine de fois, ce qui doit être tuant à la fin.
Enfin, le but numéro 7 concernant les entreprises privées me fait horriblement tiquer. Cela semble très flou, mais cela voudrait dire que le Gouvernement donnera des données compilées aux entreprises pour encore mieux nous escroquer ? Il y a de quoi être très méfiant !

Quoiqu'il en soit, ce recensement est très impopulaire et la cote d'Alan qui est déjà au plus bas ne devrait pas remonter de sitôt. Cela pourrait être le premier avantage de cette opération. Le deuxième est qu'il y avait un calme olympien dans la rue, et cela est très agréable contrairement aux klaxons permanents que nous avons habituellement ici.
Peu avant les 18h, le président Garcia "a félicité les Péruviens pour leur comportement civique et démocratique qui était un exemple pour le monde". Le problème, c'est qu'on ne pourrait pas faire l'inverse.

Voilà, ce 400° billet fut sûrement un des plus longs. Il ponctue aussi une fabuleuse semaine et un weekend qui a vu 100 visiteurs ce samedi et 130 ce dimanche. 5h avant minuit, j'ai obtenu 723 visites ces 7 derniers jours, ce qui constitue la meilleure semaine depuis le début de mon blog, même plus élevée que la semaine du tremblement de terre ! Au 21° jour d'octobre, je passe aussi le cap des 2000 visiteurs, et tout cela sans le comptage des robots ! Merci à tous pour vos visites : Peru Real ne n'est jamais porté aussi bien.

Publié dans Politique & Economie

Commenter cet article

Mimisan 24/10/2007 03:22

Il est sur qeu ce n'est pas un simple recensement, mais une vraie enquête de surveillance!!!

Albert 23/10/2007 19:20

Révolution en Belgique sur un sujet pareil ?Je n'en suis pas trop sûr !Il y en aurait sans doute qui s'arrangeraient pour avoir un "laisser-passer"...Mais braver une interdiction, faut pas rêver.A moins qu'il n'y ait un super match de foot ...Ou une course cycliste sponsorisée par un groupe pharmaceutique ?Albert.

Serge 23/10/2007 09:14

La révolution, certainement pas! Mais personne ne respecterait, ça c'est certain! Du coup, je vois mal la police arrêter tout ce monde.

christophespb 22/10/2007 14:21

Sympa le President chez toi d enferemer tout le monde chez soi un dimanche...(j espere qu il y avait de bons programmes a la Tv)...Je n ose meme pas imaginer en France ou en Belgique les reactions des gens si on leur ordonnait ca...Bonne semaine, Christophe

El Nino 22/10/2007 19:45

Effectivement, je me suis aussi posé cette question, Christophe. Je crois que ce serait la révolution en France !

:0085: soleil51 :0010: 22/10/2007 12:17


Oups, tu m'as fait peur ! ! Remarque ce n'est pas une si mauvaise idée que de consigner tout le monde chez soi ! ! lol ! Impossible à réaliser ici ! ! Bonne semaine ! ! BiZouX de la mer rouge ! ! @nne-marie