Hasta Siempre

Publié le par El Nino


"Jamais depuis qu'il est mort, il ne s'est passé un mois, une semaine, sans que la figure du Che vienne traverser mon sommeil et mes rêves".



Vous pouvez discuter de ce sujet sur le forum à cette adresse.


Publié dans Amérique Latine

Commenter cet article

Patakes 13/10/2007 11:17

En tout ce qui est certain, c'est qu'il suscite des ractions diverses et nombreuses, vu le nombre de message sur ton blog.Sa mémoire est donc bien entretenue. Malheureusement, je trouve qu'il y a beaucoup trop de crétins (et je ne parle pas de vous, bloggeurs) qui évoquent sa mémoire, alors qu'ils ne savent pas qui il était.Le fameux T-Shirt par exemple, c'est confondant.

El Nino 13/10/2007 14:26

Oui, le t-shirt, ça m'énerve. Comme dire "Che", ça m'énerve aussi. J'utilise son nom entier.

Michèle 10/10/2007 11:32

Je ne sais pas si tout dans l'article envoyé tout à l'heure est "juste" mais il me semble assez dépassionné.

Michèle 10/10/2007 11:18

Bellaciao Guevara, le héros qui continue à naîtreGianni Mina Ernesto Che GuevaraSans le sacrifice de tous les Che, n’aurait pas germé en Amérique Latine une conscience de leurs propres droits comme celle qui a poussé ces dernières années ........................................http://www.bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=53438

Michèle 09/10/2007 09:58

Merci Serge, enfin une vision claire du Che. Je n'ai pas lu tous les livres le concernant, par contre un tas d'articles, oui et tous les films et docus possibles. Quand j'étais jeune, en vacances en Belgique, je me réveillais tous les matins avec un poster du Che sur le mur en face (la fameuse photo de Korda), et il est vrai, que chaque fois c'était un choc !Pour moi c'était d'abord un homme dont on ne pouvait mettre l'intégrité en doute, qui croyait profondément en la lutte qu'il menait.Tout le reste et tout ce qu'on raconte sur lui m'est égal. De toute façon, le monde ne changera pas tant qu'il n'y aura pas prise de conscience individuelle de la part de chacun !Bonne journée à tous.

Serge 09/10/2007 09:29

Je crois que l'image que les gens ont de lui aujourd'hui est complètement faussée par tout ce qu'on a pu raconter sur lui, en bien ou en mal, et qui est basé sur des rumeurs, des "on-dit". Il ne représente pas un idéal de liberté, qu'elle soit sociale, politique ou économique! Il faisait partie de ceux, peu nombreux, qui pensaient qu'une société se construit sur la base d'un travail qui émancipe tout le peuple (au sens large du terme, bien plus qu'au sens communiste). Chacun doit apporter sa pierre à l'édifice, du leader maximo (d'où son schisme d'avec Castro et son départ pour l'Afrique puis la Bolivie) jusqu'au plus petit ouvrier (pour lequel il avait considération). C'était une forme de solidarité. Il ne faut pas mettre Guevara sur un piedestal, il luttait d'ailleurs contre cela, ne l'acceptait pas. Deux anecdotes qui montrent l'honnêteté et la cohérence du personnage: 1) Ernesto insistait pour payer sa place partout où il entrait (stade de base-ball, cinéma, expos,...) comme chacun, alors qu'il était numéro 3 du régime; 2) Il avait le plus bas salaire de tous les ministres, et de très loin (certains fonctionnaires gagnaient plus que lui). Certains devraient en prendre de la graine aujourd'hui. Je n'ai pas d'admiration béate pour lui contrairement à ceux qui portent un T-shirt (dont les bénéfices vont dans la poche de minables comme Paris Hilton), mais après avoir lu 4 biographies sur lui, qui concordent dans la toute grande majorité des cas, une chose est sûre: c'est un modèle! J'en veux pour preuve sa lutte de tous les instants contre la corruption, ce mal qui gangrène toute l'Amérique Latine.