Une "brave" ministre

Publié le par El Nino

Ahhhh le tourisme ! Que c'est beau, que c'est grand pour un pays en voie de développement. C'est la solution miracle, assure les économistes. Et s'il faut bousculer un petit peu les principes pour arriver à ses fins, eh bien tant pis.
De principes, les ministres du gouvernement d'Alberto Garcia, ils n'en ont guère. C'est pourquoi la Ministre du Commerce Extérieur, Mercedes Aroz, celle qui dépense 300 millions de l'argent du peuple péruvien pour faire la promotion du TLC aux States, a déclaré qu'il fallait réactiver le tourisme dans le "Sur Chico", traduisez la région de Ica et Pisco, dévastées -faut-il le rappeler - par le séisme du 15 août. Donc, chers touristes, si vous allez au Pérou, avant d'aller à Cuzco et au Machu Pintruc (comme disait Tony) pour y jeter vos canettes de Fanta, vous êtes priés de passer à Ica et Pisco pour aller voir les belles choses de la région, et tant qu'on y est les conséquences du séisme, les maisons écroulées, et les gosses des rues. Mais surtout, bande d'égoïstes, ne donnez pas d'argent à ces gens qui ne savent faire que se plaindre bien sûr.
La Ministre petasse a donc ajouté que pour cela il fallait impulser des projets d'hôtellerie avec des investissements dans le domaine afin de créer des postes d'emploi et de sortir de la pauvreté les gens de la région. J'ignorais qu'au Pérou, quand on avait un boulot, on sortait de la pauvreté. Je connais plusieurs millions de personnes dans ce pays qui vivent dans la merde alors qu'il travaillent; contrairement à tous ces malfaisants de ministres qui ne fouttent rien et qui se vautrent dans la richesse.

Bon, je vous laisse, j'ai un litre de nitro à acheter.

Publié dans Politique & Economie

Commenter cet article

Serge 02/10/2007 10:52

Nitro? Prends le plastic, c'est fantastique!