Non aux entreprises minières !

Publié le par El Nino

Depuis plusieurs jours, l'actualité chauffe autour d'un thème bien précis : l'implantation d'une exploitation minière dans la Sierra de Piura (Nord). Les articles étant nombreux et la fatigue étant présente, il fut difficile pour moi de tout synthétiser à partir d'une langue qui me reste toujours étrangère. J'ai donc préféré attendre gentiment un article issu d'un média alternatif pour mieux vous informer. En voici la traduction :

La grande majorité des habitants des 3 districts des provinces de Ayabaca et Huancabamba, dans le département de Piura, ont exprimé avec leur vote souverain un NON très tranché à la présence de l'entreprise minière Majaz, après avoir participé de manière massive à cette historique consultation populaire qui fut convoquée ce dimanche 16 septembre.
Cette exercice démocratique et souverain, fut couronné de succès malgré la campagne de démonisation, de désinformation et de menaces qu'avaient emprunté les représentants de Majaz, le Président Alan Garcia, ainsi que d'autres entités gouvernementales, campagne à laquelle se sont joint les grands médias de Lima qui défendent l'investissement étranger.
La consultation s'est réalisée dans les meilleures conditions dans les districts de Carmen de la Frontera et Pacaipampa, depuis 8h du matin jusque 4h de l'après-midi, et selon les organisateurs et quelques entités qui ont participé comme observateurs, la participation fut supérieure à 60% des habitants inscrits sur les listes électorales.

Les premiers chiffres diffusés après la fin de la consultation rendent compte que le NON s'est imposé d'une manière très claire avec plus de 90%. A Carmen de la Frontera, 93% des gens ont voté NON et à Pacaipampa 97%.
Malgré les dénonciations des représentants du Gouvernement comme quoi cette consultation produirait du désordre, du chaos et des menaces contre les citoyens qui n'ont pas assisté à la consultation, la réalité démontre tout le contraire. L'acte s'est accompli dans toute la normalité, dans un climat de calme et de tranquillité, comme l'ont signé les porte-paroles des instances organisatrices de la consultation.

Ce sont plutôt les gens opposés à la consultation qui ont accusé les organisateurs d'être "communistes", comme ce fut le cas sur des tracts distribués à la population de Ayacaba. Aussi bien les dirigeants paysans que les maires ont signalé qu'ils sont disposés à dialoguer avec les représentants du Gouvernement, qui doivent prendre en compte les résultats de cette consultation.
Cette acte démocratique fut surveillé par plus de 20 observateurs internationaux venus d'Equateur, de Bolivie, d'Allemagne, d'Espagne, du Canada, d'Angleterre, et de Suisse, qui ont signalé l'importance de tels actes démocratiques qui sont peu nombreux dans le monde.

José Coronado, Confédération Paysanne du Pérou.


Publié dans Politique & Economie

Commenter cet article

Michèle 20/09/2007 18:17

Bonjour,Rien à rajouter, Serge a tout dit !

El Nino 20/09/2007 18:57

Ca va encore jaser !

Serge 20/09/2007 09:32

Il est clair que lancer des entreprises lourdes dans un pays socialement en retard (je parle des lois sociales, bien entendu!) et démocratiquement bancal ne constitue pas un bienfait. Et je ne parle même pas des règles de sécurité, qui comme chacun sait, sont bafouées dès qu'il s'agit de maximiser le profit (dans les pays dit civilisés, on dit "rentabilité"). Les exemples récents ne manquent pas: coup de grisou en Russie, non respect des normes d'hygiène et de santé dans les mines de plomb et de manganèse (ou chrome, je ne sais plus!) en Chine, etc. Les Bhopal, Seveso et autres joyeusetés du genre pendent au nez des pays sous-développés ou en voie de développement, Pérou compris.

soleil51:0010: 20/09/2007 07:50

Suis tombée du lit ! !  Aujourd'hui, rencontre entre bloggueurs ! ! Mystère ! ! Bises de la terre des pharaons ! ! @nne-marie 

christophespb 19/09/2007 20:07

Salut,Ils vont etre entendus, ou, on s en fout ? Christophe.(PS : j allais dire avec l aide de quelques enveloppes ici et la, mais, on est deja maitre en la matiere ici...)

El Nino 19/09/2007 20:38

Je parie sur quelques enveloppes et un silence/manipulation de la presse. 50 roubles, ça suffit, parce que c'est trop classique.