Le cynisme de l'UE au Guatémala

Publié le par El Nino

J'ai pu lire un article très intéressant sur le site Rebelion, dans lequel on apprend que "l'UE considère les élections guatémaltèques comme étant un exemple magnifique pour l'Amérique Latine". Le chef de la mission européenne, Wolfgang Kreissl-Dorfler, a ajouté que "l'Union Européenne félicite le peuple du Guatémala pour ses élections marquées par le haut degré de participation et la manière pacifique et ordonnée avec laquelle les gens se sont rendus aux urnes". "Je suis positivement surpris par ce processus. Tout s'est déroulé dans une ambiance calme et de fête civique, seulement perturbée par 3 petits incidents en fin de journée", a-t-il poursuivi.

Selon l'auteur de l'article, ceci est totalement faux. En effet, 46 personnes ont été assassinées durant la campagne électorale, cela sans compter les 2857 autres meurtres commis durant le premier semestre 2007. On peut aussi faire remarquer que presque tous ces assassinats ont visé des personnalités de gauche, criblés de balles dans la tête et le thorax.
Le directeur du Centre des Droits Humains de l'archévêché du Guatémala a rappelé au quotidien mexicain "La Jornada" qu'on a recensé 68 attentats contre des activites politiques, dont 46 furent des assassinats. Concernant les élections, il est apparu que l'ancien dictateur Efrain Rios Montt a pu obtenir l'immunité parlementaire en étant élu député et a pu ainsi déjouer un processus d'extradition vers l'Espagne.
L'UE a célébré que pour la première fois une candidate indigène, Rigoberta Menchu, se soit présentée, mais celle-ci n'a obtenu que 3%. Ceci est très loin des résultats atteints en Bolivie, par exemple. La mission européenne continue son cynisme en signalant que "la participation a été massive, notamment celle des jeunes et des femmes". La réalité semble être moins rose : d'abord, la participation fut de 57,92% dont il faut retirer 3,52% de votes blancs et 5,40 de votes nuls. D'autres personnes ne purent pas voter à cause de problèmes avec leur document d'identité mais, selon l'UE, "cela n'aurait de toute façon rien changé".

En résumé : 50% des gens n'ont pas voté, des centaines de personnes ont été tuées, un dictateur est intouchable, les candidats indigènes n'obtiennent aucun succès, et des électeurs n'ont pas pu excercer un droit démocratique. Mais l'UE estime que cette élection fut exemplaire. Sans commentaires ...

Publié dans Amérique Latine

Commenter cet article

Tony 09/10/2007 13:52

L'Union Europ. salue aussi le peuple du Costa Rica qui vient d'en prendre pour perpet avec le TLC !

Michèle 16/09/2007 12:49

Mon but n'était pas de dénoncer une quelconque  "politique franco-française"  mais de dire que s'il y a des nuisibles dans un pays, les répercussions se font un peu comme l'effet "papillon" dans le monde entier non ?Bon dimanche !

soleil51:0010: 16/09/2007 08:57

Bon dimanche et gros bisous de la terre des pharaons ! ! @nne-marie

Mimisan 16/09/2007 03:20

Merci pour cette mise au point.Bon dimanche.

christophespb 15/09/2007 21:04

Salut, J ai lu le message de Michele, je ne fais pas de politique franco francaise, car je n y trouve pas mon bonheur.Maintenant, je considere que l UE c est quand meme une saloperie de truc de politicos/dilplomaticos , incapables d avoir le moindre avis ferme et uni...en terme de politique exterieure sur quasi aucun sujet, surtout s il est important...Juste bonne a pondre des reglements a la con, qui servent ensuite aux differents chefs d etats europeens a dire en politique interieur "c est pas de ma faute, c est la faute a l Europe"Et, d etre surpris quand un referendum ne donne pas, par la suite, le resultat attendu de la part des citoyens des pays .Tout en cherchant a les baiser, non biaiser, pour les ramener dans le troupeau par la suite....sans repasser par les urnes of course...Pour moi l Europe, a part etre une zone de libre echange, c est pas grand chose.Navre de m etre un peu emporte un instant, bonne chance au Guatemala.Christophe