Ivresse des médias

Publié le par El Nino

Je me demande parfois ce que boivent certains journalistes avant de rédiger leurs articles ...
Vous êtes plusieurs à avoir attiré mon attention sur un article de la presse francophone concernant les "piétons ivres". Je vous inclus ci-après ce document :

Les piétons en état d'ébriété causent deux fois plus d'accidents mortels à Lima que les chauffards saouls, révèle un surprenant rapport de la police locale.

La conduite est, il est vrai, très dangereuse dans la capitale péruvienne: la ciculation est intense et la moitié des chauffeurs de taxi ne possèdent que de faux permis de conduire, tandis que les piétons, pas toujours ivres, traversent en permanence les voies express et autoroutes, jouant leur vie entre les voitures. A la décharge des piétons, il faut constater que les passages matérialisés par de la peinture blanche n'offrent aucune garantie de sécurité, la plupart des conducteurs n'en tenant aucun compte. Selon un récent rapport de la police de Lima publié par le quotidien El Comercio, le nombre des accidents mortels impliquant des personnes en état d'ébriété a augmenté de 30% depuis le début de l'année dans la capitale.

Mais le plus surprenant est que la police affirme qu'il y a dans la capitale deux fois plus d'accidents causés par des piétons saouls que par des conducteurs ivres. Entre le 1er janvier et le 13 août, 26 accidents mortels ont été provoqués par des conducteurs ivres, contre 52 par des piétons en état d'ébriété, indique la police. Au Pérou, les piétons ne peuvent être poursuivis, selon la législation, et seuls 15% des procès intentés à la suite d'un accident parviennent à déterminer une quelconque culpabilité. Les accidents se produisent principalement lors de la traversée des rues, les piétons - hommes, femmes, enfants et vieillards - n'utilisant pas les ponts qui passent au-dessus des autoroutes ou des voies express.

Devant ces actes d'incivismes répétés, les autorités ont lancé une campagne contre l'alcool au volant, qui proclame "Si tu bois, ne conduis pas" ou "Si tu bois, prends un taxi", mais rien n'est prévu pour les piétons buveurs de bière ou adeptes des eaux de vie locales. (afp)

Que dire ? (Parce qu'on me demande si c'est vrai). Ben d'abord, que je ne suis jamais entré en collision avec un piéton, qu'on ne m'a jamais fauché sur un trottoir ou que personne ne m'a klaxonné dessus avec sa bouche ... Plus sérieusement, il se peut qu'il y ait des personnes ivres qui marchent dans les rues de Lima, mais je dois vous avouer que cela n'a pas attiré mon attention. Pourtant, je suis très observateur.
Cela étant dit, il est vrai que parfois certains piétons sont d'une imprudence crasse, traversant les grandes avenues pleines de traffic à n'importe quel moment. Voilà pour cet aspect-là des choses ...

Mais j'aimerais aussi donner mon avis sur l'importance de cet article. Car, en effet, je m'étonne de voir cela dans la presse dominante. Evidemment, c'est amusant, insolite, mais je doute que donner cette image-là de ce pauvre pays est indécent. Comme je l'avais déjà dit lors du séisme, la tragédie avait fait la "Une des journaux" l'espace de quelques heures et puis nous n'avions pu relevé que quelques infos flash à part quelques articles bien parcimonieux.
Aujourd'hui donc, on revient sur ce pays qui a d'autres problèmes beaucoup plus graves, mais la seule information que l'on a, ce sont quelques personnes ivres. Je trouve déplorable de la part de nos médias qu'on en arrive à ne jamais parler d'un pays sauf s'il faut le ridiculiser, parce que c'est bien de cela qu'il s'agit. Comme disait Coluche : "Si un journaliste n'a que cela à raconter, il n'a qu'à fermer sa gueule !"

Voilà, désolé, pour cette scandaleuse atteinte à la liberté de la presse.

Publié dans Médias

Commenter cet article

@tom 22/09/2007 05:07

En tant que journaliste, je suis d'accord avec toi. Juste avant de rentrer au Chili, j'étais (entre autres) chargé de la rubrique "insolites" du journal où je travaillais, et j'avais vu cet article de l'AFP, que je n'ai pas sélectionné pour ma rubrique.D'une part, j'ai été choqué que l'on fasse étalage de ça, parce que même si les piétons sont responsables des accidents, ils en sont avant tout victimes. Et puis ce bout de phrase, hallucinant: "les piétons, pas toujours ivres". Autant dire que c'est une exception de trouver un piéton sobre! Moi je vois ça comme de la propagande de la police de Lima dans le but de faire une loi pour pouvoir incriminer les piétons.D'autre part, effectivement, c'est surréaliste de faire aussi long sur ce sujet-là et ne pas parler de la politique de Garcia, de l'économie et de plein de choses. Bon, certes, les Français s'en foutent de tout ça, mais quand même...

Serge 13/09/2007 17:20

Pas de quoi! J'ai l'humour un peu lourd en ce moment, mais content que ça fasse plaisir. Pablito, ton blog va devenir un site de rencontre? ;-))))

Michèle 13/09/2007 15:40

MERCI à Serge pour son délire du jour. Si, si, vraiment ça fait plaisir !

soleil51:0010: 13/09/2007 12:32

Bonjour ! On a la chance qu'ici, ils ne boivent pas mais ils se "shootent "pas mal ! ! lol ! ! ! Pas facile, ce matin de poster des commentaires ! ! Bon jeudi et bizettes du pays des pharaons ! ! @nne marie

Serge 13/09/2007 11:04

Tout à fait d'accord avec Michèle-ma belle-sont-des-mots-qui-vont-très-bien-ensemble-très-bien-ensemble (c'était le délire du jour!), très bon titre Pablito El Nino! Un vrai titre de journal. Effectivement, cette putain d'agence AFP ferait mieux de se bouger le uque pour autre chose... Cela me ramène à une constatation éternelle relative au monde du journalisme duquel j'ai fait partie un temps: les agences de presse constituent les vrais leaders d'opinion car la grosse majorité des rédactions du monde (presse, radio et TV) dépendent d'elles pour les infos sur les pays éloignés et/ou isolés (tiers et quart-monde surtout). En d'autres mots, quand la RTBF n'a pas de pognon pour envoyer quelqu'un au Pérou parce qu'elle en a déjà au Proche-Orient, aux USA, à Moscou, en Chine, et dans tous les pays européens, elle dépend des agences de presse et elle peut très difficilement recouper cette info. Vous avez dit "manip"?