Un petit jogging ?

Publié le par El Nino

Ce lundi 3 septembre, j'ai décidé de reprendre mon jogging. A cause de mon mal de pied, j'avais dû arrêter en août. Cette fois-ci, les choses ont l'air de bien se passer. Mais, comme je sais qu'il y a quelques petites choses intéressantes sur le bord de mer, j'ai pris mon appareil photo numérique avec moi et j'ai fait quelques prises de vue, surtout en vidéo.
J'ai pris l'appareil surtout pour vous montrer la frénésie immobilière qui existe à Lima, et particulièrement à Miraflores. Déjà, près de mon immeuble, il y a 3 immeubles en construction (dans un rayon de 100m) sans oublier un immeuble en construction mais à l'abandon depuis déjà très longtemps. Visiblement, la compagnie a fait faillite.
Mais quand je suis sorti, j'ai compris qu'il bruinait un peu, ce que je n'avais pas remarqué de l'intérieur. En effet, c'était faible et donc pas suffisant pour mouiller très fort la route et me permettre d'entendre les voitures rouler sur un sol détrempé. Il n'empêche, ça refroidissait. Mais au moins, quelques vues vont vous permettre de voir que le climat de Lima n'est pas meilleur que notre climat européen, et que vous feriez mieux d'arrêter de geindre sur ce soi-disant "été pourri".

Donc, je commence mon jogging, et après avoir franchi un pont, je remarque un immeuble en construction. J'en avais vu un autre avant, mais sans grand intérêt. Par contre, celui-ci est vraiment énorme :


Je sais ce que vous allez me dire : à Bruxelles, on rencontre aussi de gros immeubles, et à Paris les barres HLM sont 10 fois plus grandes. Mais à Lima, ce genre d'immeubles fait partie du haut de gamme. En plus, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais c'est dans une courbe ! Je ne suis pas architecte, mais je me dis que c'est moins simple de construire un truc pareil. Vous remarquerez aussi l'affreux immeuble bleu à gauche. A droite de la photo, imaginez la mer.

Je continue, et je grimpe de quelques mètres. J'arrive sur un panorama où on peut voir toute la baie de Miraflores, Barranco, et le petit mont qu'on ne voit pas pour cause de brume :



En plus, le temps était assez agité, ce qui provoque l'écume de la mer. Une vraie journée de novembre en Bretagne quoi ! La fin de la vidéo montre le restaurant la "Rosa Nautica", attaquée par les vagues. J'ignore combien ça coûte de boustifailler là-bas, mais ça doit être pas donné !

En continuant, et en traversant le Centre Commercial Larco Mar qu'on verra après, on arrive à un petit parc dont j'ai oublié le nom (il est long en fait) mais se trouvant sur le Malecon de la Reserva.



J'aime bien cette aire de verdure, la petite église, mais par contre, j'irais bien dire mon mot au connard d'architecte qui a planté l'affreux immeuble à côté. Les règles d'urbanisme, on connaît encore moins à Lima qu'à Bruxelles. C'est dire !

En continuant, on arrive à un autre Malecon, l'Armendariz, peut-être la plus impressionnante "Quebrada" de toute la côte de Lima. Une Quebrada est une sorte de cassure dans le relief.



Vous avez donc une route qui vient des grandes avenues de Miraflores et qui plonge pour rejoindre la côte, la fameux "Circuito de Las Playas" dont je vous ai déjà parlé. Cycliste novice s'abstenir pour la remontée. Je vous jure que quand vous remontez cela en voiture, vous n'avez pas intérêt à être ralenti, sinon vous ferez le reste en première ! Cette vidéo est aussi intéressante pour voir les autres immeubles en construction ou construits. En janvier, quand j'étais passé pour la première fois, il y avait facilement 5 ou 6 immeubles en construction !

En revenant vers l'appartement, je repasse par Larco Mar (qu'Emma connaît, je crois). C'est un Centre Commercial qui se trouve en fait en contre bas (J'ai pas été parce que j'étais un peu fatigué), mais avec une place aménagée en surface.


Dans un des grands immeubles, vous avez l'ambassade d'Angleterre et un autre qu'on ne voit pas, c'est l'hôtel Marriott, probablement le meilleur hôtel de tout le Pérou, où descendent les stars comme Shakira ou Carlos Santana. Très cher évidemment. 

Encore plus proche de mon appartement, d'autres immeubles noyées dans la brume, comme ici :



Si vous observez bien le sommet de l'immeuble, vous pouvez observer la brume qui se déplace. Assez crevant en fait, et je pensais qu'on voyait cela surtout à la fin de l'été. En fait, c'est peut-être un bon signe car cela peut marquer aussi le début de la meilleure saison.

Voilà, et l'imperturbable romantique que je suis ne peut pas laisser passer l'occasion de photographier cette sculpture du "Parque del Amor" :

0309-003.jpg

Voilà donc la fin de ce billet qui se veut une réponse à ceux qui voulaient un peu moins de choses "sérieuses". Donc, pour vous dire, lecteurs, lectrices : "JE VOUS AI COMPRIS !"

Publié dans Reportages

Commenter cet article

jackline:0059: 05/09/2007 10:29

Bonjour...je viens te faire un petit coucou et te dire que je t'ai mis dans mes liens afin de te retrouver dans mes blogopotes expatriés..gros bisous :-)))

mochica 04/09/2007 16:22

Mais cest très  bien tout cela, avec une touche d'humour.  Tu peux nous faire des billets sérieux, ne te fais pas de bile pour ton classement.Hasta pronto!!!!

Patakes 04/09/2007 16:15

Moi je veux bien arrêter de geindre sur cet été pourri et admettre qu'il ne fait pas meilleur chez toi mais chez toi c'est l'hiver, nom d'une pipe !!!!!Enfin, il paraît que les agriculteurs ne se plaignent pas. Pas trop chaud, pas trop sec. Ca faisait 25 ans qu'ils avaient oublié d'arrêter de se plaindre. Mais, à mon avis, ça va pas durer.Quant au côté moins sérieux, pour répondre à Serge ou à d'autres, je suis d'accord qu'il ne faut rien changer. Tes articles sont tous très intéressants. Je voulais juste dire que si tu voulais plus de visites, il fallait te trouver une "clientèle" supplémentaire (je sais ça fait très commercial mais bon, c'est quand même un peu ça) et donc, de temps en temps, pondre un truc moins "sérieux". L'histoire de la jeune fille assassinée, c'est très bien par exemple (malheureusement pour elle, bien entendu). Car cela montre les risques que certaines prennent pour (espérer) trouver mieux ailleurs. Cela montre à quel point un pays peut ne pas laisser de choix à une partie de sa population. En plus, il y a deux lectures. La primaire : je veux savoir pourquoi et comment il l'a tuée (la réponse sur RTL ou TF1, à condition qu'ils aient des photos du cadavre). Et la réfléchie : pourquoi en est-elle arrivé là ?

jackline:0059: 04/09/2007 11:14

Bonjour...je découvre ton blog avec intérêt, suite à ta visite sur le mien..je ne sais pas comment tu y es arrivé, sans doute par le biais de mes visites chez Anne-Marie ou Christophe en Russie.ou Mimi au Japon...Le Pérou est un pays qui me tenterait bien à visiter, mais je sais que sur les hauteurs l'air y est assez rare..et comme je suis pas sûre de supporter l'altitude...(enfin mes petits poumons plutôt..) donc, je vais voir ça à travers ton blog...il y a beaucoup à visiter sur ton site...les évènements récents (tremblement de terre) ont fait de gros dégâts tant matériels que sur le plan humain et social..quelle tristesse. Au fait, tu vis au Pérou ?....enfin, je vais revenir te voir en prenant mon temps, mais à mon retour de voyage, car je pars en Bulgarie...à bientôt, bises :0052:

El Nino 04/09/2007 19:18

J'y suis arrivé via le site d'Anne-Marie oui. Je pense que ce n'est pas impossible d'aller sur les hauteurs, mais je ne te connais pas bien. Un peu de préparation avant le voyage devrait faire l'affaire je crois. Merci pour ta visite et au plaisir.

chamberien 04/09/2007 10:28

J'ai toujours eu envie d'aller en amerique du Sud; Argentine, vers la pentagonie peut etre, je ne sais pas; je verrais! Continue aussi ton serieux :)