Parlas Fragnol ?

Publié le par El Nino

Il y a à l'Alliance Française un autre Belge, je veux dire un autre prof belge. Un collègue compatriote, bien que je me sente de moins en moins Belge en ce moment. Le gars, ça fait depuis 1982 qu'il n'a plus mis les pieds dans le plat pays. Il faut dire que ça coûte cher de revenir en Gelbique. 25 ans sans revoir son pays, ça fait beaucoup, mais il s'en fout un peu. Hier, il m'a demandé ce que donnent les "négociations gouvernementales" (je devrais plutôt dire les missions suicides en ce moment). Je réponds : "Ah ils ont nommé un explorateur". Il m'a regardé avec de grands yeux. Il faut dire que nous, Belges, on fait beaucoup pour la langue française en politique. On nomme des informateurs, des formateurs, des médiateurs, des explorateurs, des co-médiateurs, des démineurs, et tout ce qui se termine en -eur et qui veut nous faire croire que ces gens sont des travailleurs du peuple. Bon, à ce stade, j'aimerais bien que mes amis français arrêtent de se marrer de ce qu'il reste de Belgique, merci. Sinon, je me marre de Sarkozy et de ses électeurs ...

Donc voilà, toutes ces conneries, ça nous emmerde, et on a tendance à un peu vouloir oublier les racines. Et je vous jure que je ne rigole pas, mais on a de beaux exemples, et notamment dans le vocabulaire.
A force de baigner une certaine quantité d'heures dans l'espagnol (environ 8h), on ne peut qu'avoir l'esprit perturbé. Vous-mêmes, à force d'utiliser des systèmes d'exploitation qui vous disent "Are you sure you want to delete this file ?", vous "deletez" un fichier au lieu de le "supprimer". Ici, c'est la même chose, mais c'est encore plus cocasse. Quelques exemples :

Pour traverser une rue, je "cruze". En effet, "traverser" se dit "cruzar" en espagnol.
Pour parler de quelqu'un qui "vole", je dis qu'un ami s'est fait "rober" sa voiture. En effet, "voler" se dit "robar" en espagnol.
Pour dire que je reviens à mon appartement, je dis que je retourne à mon "département". C'est évidemment confusant, mais "departemento" est le mot pour "appartement" et "département".

Tout ça devrait faire jalouser le professeur Zof ! Hein, Christophe ?!

D'une autre manière, les élèves de l'Alliance, à force d'apprendre 45 langues en même temps, font des mélanges absolument savoureux du genre : "Dear Monique, je vais à London en viajant par flug". J'exagère à peine. "Voyager" se dit "viajar" en espagnol hein, les gars. Mais c'est dingue les mélanges qu'on peut parfois avoir. Autant, je comprends qu'on puisse se tromper un court instant, mais moi je parviens toujours à me corriger. Les élèves ne se relisent pas, et donc ne se corrigent pas eux. Ah zut, j'avais promis à ma femme de ne pas les critiquer. Ben tant pis si certains sont mauvais !

Alors, avant de terminer de corriger mes examens, je vais terminer mon petit vin :



Et de grâce, faites attention : "Santé" se dit "Salud" en espagnol. Alors, ne vous trompez pas en traduisant, et ne dites pas "salaud" quand vous vous faites "Tchin" !
nti_bug_fck

Publié dans Histoire & Culture

Commenter cet article

Patakes 02/09/2007 17:27

Vu d'ici, on a moins honte. Mais bon, la Belgique restera toujours surréaliste. Et Reynders toujours aussi con !

soleil51:0010: 31/08/2007 11:49

Il est vrai qu'une fois parti de "chez soi" on vois les choses différemment ! ! Bonne journée et gros bisous ! !

Serge 31/08/2007 07:55

Un vin argentin, carajo! Salopard!