Abandon perpétuel

Publié le par El Nino

Ce lundi,  ce fut toujours la même chose concernant les secours. J'ai encore regardé TV Peru qui permet toujours aux gens de s'exprimer et une femme est venue crier au micro (et le mot est vraiment faible) que sa famille dans la région de Pisco n'avait toujours rien reçu comme aide après 5 jours ! C'est vraiment dommage que je ne l'ai pas prise avec mon appareil numérique parce que ça valait vraiment la peine ! Elle attaquait violemment le maire de Pisco qui ne prend pas ses responsabilités. A mon avis, il est surtout sous les ordres de Garcia. D'autres personnes se sont succédé pour dénoncer le manque d'aide, plusieurs en 15-20 minutes. Donc, rien n'a visiblement changé, ou presque. Garcia a estimé que les gens se trouvant dans les quartiers éloignés devaient déménager dans les centres d'hébergement prévus dans le centre-ville. Il est fort ce type : il y a des pillards et Monsieur veut qu'on quitte sa maison pour la retrouver complètement vide, peut-être ?
On a aussi signalé que les villageois vivant dans la Sierra de Huancavelica ont marché pendant 80 kilomètres (!!!) pour aller chercher de l'aide près de la côte. J'en suis vraiment retourné ! Il paraît qu'il y avait des éboulements partout sur la route, et je ne parle pas de tous les autres facteurs d'insécurité que représente cette énorme marche avec des enfants, en plus ! Eux, ont donc décidé de quitter leurs villages, par désespoir évidemment. Cette situation devient vraiment dingue !

Mais cela ne devrait pas nous surprendre, ou en tout cas pas les Péruviens. Leur histoire est une longue suite d'abandons de la part des autorités. Cette vidéo, extraite de l'émission "Thalassa" qui est passée récemment sur TV5 (et donc aussi sur France3) est claire et encore une fois émouvante :



On peut bien voir comment des gens ont tout perdu aussi à ce moment-là, mais que ce phénomène a créé la lagune de "La Nina". Le président de l'époque, l'ignoble Alberto Fujimori, n'avait pas hésité à prendre un scooter des mers pour faire le malin. Pendant ce temps-là, les gens crèvent.

Voilà, on vient d'apprendre que 96% des maisons se trouvant dans le centre historique de Pisco sont inhabitables. Définitivement, la vie de centaines de milliers de personnes a basculé ce 15 août 2007.

Publié dans Séisme 15 août 2007

Commenter cet article

Serge 24/08/2007 19:26

Quel scandale! Milia a raison, c'est ce que je voulais dire après mon commentaire sur le tremblement de terre et ses ministres qui demandent le calme à la population au lieu de se bouger le uque. C'est toujours la même rengaine. Eux, du moment qu'ils bouffent et qu'on leur laisse leur grosse bagnole blindée pare-balles...

christophespb 21/08/2007 22:24

Je viens de voir la video que tu nous invite tous a decouvrir...pppfffuuuttIl y a vraiment du boulot a faire.J ai bien peur que les victimes du tremblement de terre restent inaudibles, je n ai pas vu un reel "engouement" internationnal, mais j espere me tromper. Christophe

Milia 21/08/2007 13:21

Ce genre d'événements nous permet de visualiser de facon concrete un abandon permanent...perpetuel, comme tu dis. Peut-etre ces catastrophes sont-elles la pour activer la sonnette d'alarme le temps de quelques jours, avant de retomber dans l'oubli ?

soleil51:0010: 21/08/2007 11:49

Quelle misère ! ! ! Bisous ! ! @nne marie

arno 21/08/2007 05:34

AAAAAAAAAAhhhhhhhhh Thalassa. à chaque fois que je regarde ATV, ca me rappelle les merveilleux programmes de Mr Pernoud. C?est une blague oooohh!!à demain compare