Une visite de "solidarité"

Publié le par El Nino

Aujourd'hui, à Pisco, le nouveau film d'Alan Garcia "je suis Président et je vous em****"  a continué à être tourné. Et un nouvel acteur de pacotille en la personne de Christian Clavier Alvaro Uribe, le président colombien est venu prêter main forte. Dès le début, ce personnage avait décidé de faire le voyage pour "apporter son message de solidarité". Minute papillon ! Ce type est responsable d'une guerre civile qui continue en Colombie, il est à fond dans le scandale de la parapolitique, finançant les paramilitaires qui assassinent des dirigeants syndicaux et d'organisations de droits de l'homme. La Colombie est un des pays les plus violents du monde par sa faute (et celle de ces prédécesseurs), c'est un des dirigeants les plus anti-sociaux du monde (peut-être plus que les dirigeants US), et ce type viendrait "montrer sa solidarité avec le peuple péruvien" ? Personnellement, je n'y crois pas. Et l'auteur du blog Peruanista non plus. Il pense, un peu comme moi, qu'Uribe est venu pour resserrer les liens avec Garcia dans le cadre d'une politique ultra-libérale régionale. Ces derniers mois, ils se sont souvent rencontrés pour impulser cette politique. Non, décidément, je n'y crois pas.
Alvaro Uribe a donc atterri à Pisco à 10h du matin, et Alan Garcia a fait une conférence de presse devant le président colombien "pour faire le point". J'ai vraiment halluciné ! Ce type a commencé par faire dans la technique sismologique en signalant comment l'onde sismique s'était propagée à travers tout le pays et jusqu'en Colombie (pour faire plaisir à son copain). Il a mis l'accent sur le fait que Lima aurait pu être sévèrement touchée (avec des milliers de morts) si le mouvement avait été vertical et non horizontal. Oui ... et alors ? Je sais que Lima est très important, qu'il a été élu par ses habitants riches et méprisants mais j'ai trouvé absolument scandaleux que ce type perde son temps (et celui de tout le monde) à raconter cela alors que des gens demandent de l'aide à l'extérieur ! D'ailleurs, je crois que cela a même ennuyé Uribe à voir sa tête ! Après cela, vous comprendrez que j'ai eu envie d'arrêter. Il faut dire que chaque fois que je vois ce type, il me donne des envies de meurtres ! D'ailleurs, Arnaud et moi, on ira s'acheter des flingues la semaine prochaine quand il viendra pour une formation. Et bien sûr des verres de pisco pour finir bourrés. Ces profs ne sont vraiment pas sérieux ! Et terroristes en plus !

Vous pouvez voir ici une gallerie de photos sur la visite d'Uribe dans la ville de Pisco.

Pendant ce temps, le train-train continue avec l'aide qui n'arrive toujours pas dans les coins les plus reculés. Le directeur général de la Protection Civile s'est fendu d'une critique envers les gouvernements régionaux, coupables selon lui de ne pas avoir réagi à temps.Il faut dire que ce type est nommé par le Gouvernement et je le verrais mal critiquer le Président. A contrario, le président régional de Huancavelica a signalé qu'aucun hélicoptère n'était arrivé dans la région et que donc, rien n'a changé. Chose tout à fait étonnante et qui entre en contradiction avec les propos du mec de la Protection Civile, le président régional a affirmé qu'ils étaient parvenus aux villages reculés de son département, mais cela est encore insuffisant, a-t-il admis. Il n'empêche que voir qu'un président avec peu de moyens arriver dans des villages reculés nous fait réfléchir sur l'état des secours qui tardent à arriver dans les zones reculées de Pisco.

Aujourd'hui a encore eu lieu une réplique de 5.7 à 15h12 heure péruvienne, ce qui continue à provoquer de la panique, sauf à Pisco où les gens commencent à être habitués. Mais cet état de psychose montre la sensibilité des Péruviens et leur peur face aux évènements. Samedi, une élève m'a demandé s'il y allait avoir examen la semaine prochaine au cas où un tremblement de terre aurait lieu. Personnellement, je ne suis pas du tout stressé parce que c'est normal, que ça continuera et que ce n'est pas assez fort pour provoquer des dégâts.

Publié dans Séisme 15 août 2007

Commenter cet article

soleil51:0010: 20/08/2007 09:08



Je pense très souvent à vous tous et espére que la situation s'améliore un peu ! ! Bisous ! ! @nne marie

Arno 20/08/2007 07:59

je te souhaite bon courage. les infos arrivent en quantité homéopathique en Australie. heureusement on peut compter sur les locaux pour nous tenir au courant...

Mimisan 20/08/2007 03:24

La route sera longue, très longue, trop longue avant la reconstruction, avant l'apaisement...Je serai absente de chez moi mais il y aura des articles avec ou sans newsletterGros bisous qui se voudraient consolateur, pour vous deux, et tout le monde en fait...