Entre sadisme et professionnalisme

Publié le par El Nino

Déjà 35h que le séisme a eu lieu. Et ça fait 35h que TV Pérou, la TV nationale publique retransmet sans interruption ! Une performance de taille qui ferait jalouser PPDA. Il faut saluer ce travail qui a évité le sensationnalisme, qui a privilégié l'info. Comme je l'ai dit hier, cette TV avait donné la possibilité aux gens de s'exprimer pour qu'ils puissent nouer un contact avec parents gens de la région sinistrée. Vraiment sympa. L'information est de qualité, depuis tous les lieux du séisme, mais aussi les institutions de défense civile, les hôpitaux. On ne se lasse pas de regarder leurs mises à jour, qui n'ont pas de caractère répétitif. Ce n'est pas du remplissage, mais une vraie recherche d'un maximum d'informations importante. Bravo TV Pérou. Quant aux TV privées, elles ont visiblement autre chose à foutre, et le soir du séisme, une émission de talk-show avait proposé des danses avec des femmes presque entièrement nues ! Un vrai scandale, et je pense que des gens se sont plaint, parce que hier soir la présentatrice a été réquisitionnée pour une émission spéciale d'infos qui a remplacé son talk-show de merde.
Mais il y a encore pire : les entreprises de transports. Arnaud vous en avait déjà touché un mot : parce que ces extra-terrestres (je ne sais pas si on peut appeler des êtres humains) ont estimé qu'il fallait appliquer la loi de l'offre et de la demande, ils ont donc augmenté les prix puisqu'il y avait beaucoup de voyageurs potentiels. Le prix double donc ! Des gens profitent du malheur d'autres pour faire du pognon. Il faudrait les pendre haut et court ! Hier soir, une femme en pleurs qui a fait le trajet Lima-Ica a dénoncé cet acte d'extorsion. Le Président Alan Garcia a exprimé son mécontentement en déclarant que "il faudrait donner des amendes" mais je me demande s'il le fera vraiment. Après tout, ce type n'a jamais rien fait pour aider les gens. Par ailleurs, j'ignore si une amende les fera réfléchir. Dans quelques mois,ils recommenceront. Ce qu'il faudrait, c'est leur retirer leur licence d'exploitation. Et pour l'instant, rendre les transports gratuits. D'ailleurs, les autorités de gestion de la Panaméricaine ont décidé de supprimer temporairement les péages.

Au moment où je vous écris, une nouvelle réplique vient d'avoir lieu. Bordel, c'est vraiment l'angoisse ! D'autres infos plus tard : là, je vais un peu redormir.

Pouren rajouter une par rapport  au manque de médiatisation en Europe, je constate que le journal "Le Soir" avait d'abord mis l'info en deuxième, puis en plus petit. Aujourd'hui, je ne vois plus rien en première page. Les négociations gouvernementales belges importent plus. Et bien, vous savez quoi ? Je m'en tape !

Publié dans Séisme 15 août 2007

Commenter cet article

Serge 18/08/2007 21:30

Les télés commencent à s'intéresser, mais pas beaucoup, c'est vrai! C'est la fameuse loi écoeurante du "nombre de morts au km carré", une saloperie qu'on apprend à la fac de journalisme. Sauf qu'à l'université, on nous apprend à ne pas la suivre, car c'est de la médiatisation, et plus de l'info. Sauf que, bon, il faut en parler du Pérou, mais de la manière la plus censée possible. C'est pas parce qu'il y a des morts, mais bien parce que la situation est généralement catastrophique qu'il faut en parler, pour sensibiliser l'opinion et de ce fait, récolter de l'argent et des moyens d'aide. Je rejoins toutefois Patakes sur le fait que, pour les medias du monde, le Pérou, on s'en fout en général.Et morts aux gens qui s'enrichissent sur les cadavres!

Patakes 18/08/2007 11:10

L'article du Soir de vendredi est en 10ème page et fait 1/16ème de page. Si ça c'est de l'info !!!!!!A la télé, pas mieux, en France, pas mieux.Désolé Albert, il n'y a pas eu d'info régulière, c'est un fait incontestable. Mais, entendons-nous bien, il ne s'agit pas de faire de la médiatisation (quel affreux mot !) mais de l'information. Je suis quelqu'un de bien informé et sans ce blog je ne saurais pas grand chose de ce séisme.Et je le répète, quand il a fallu parler du tsunami, là on a largement dépassé l'overdose. Et pourquoi ? Pas pour les habitants, oh non.Parce qu'il y avait des touristes européens, australiens, américains,... Alors, évidemment, on s'y est intéressé, des fois qu'on connaîtrait quelqu'un qui y est mort. Ca nous aurait fait une histoire à raconter à la voisine, au boulot, au foot,... : "Et vous savez quoi, je connais quelqu'un qui a réchappé au tsunami pendu à une branche du seul palmier qu'il y avait autour de la piscine de son 5 étoiles all-inclusive. Il a dû en descendre le serveur pour s'accrocher mais promis il fera un don pour s'excuser. J'espère qu'il passera à la télé comme ça je pourrai dire que je le connais. Quelle chance il a d'ailleurs, passer chez PPDA, c'est pas à moi que ça arriverait !"Je caricature ? Oui mais à peine.La meilleure preuve ? Si on s'intéresse tant au Pérou, nous autres lecteurs de ce blog, c'est aussi un peu parce qu'on lit ce blog. On serait en train de lire un blog sur l'Argentine qu'on se sentirait beaucoup moins impliqué. CQFD.

@tom 18/08/2007 03:01

J'arrive pas à le croire, ce que font les entreprises de transport! Si on était en France on ferait brûler leurs véhicules pour protester!

Albert 17/08/2007 23:18

Je ne suis pas sûr qu'il y ait un manque de médiatisation ...J'ai eu l'impression d'une information régulière.Albert.

arno 17/08/2007 19:08

qu'est ce que t'as contre les Extra-terrestres toi??

El Nino 17/08/2007 19:15

Oui, c'est vrai, c'est pas gentil pour eux de les comparer à ces connards de "transportistas".