Les pays andins contre le réchauffement climatique

Publié le par El Nino

Les pays andins ont approuvé hier un projet qui cherche à freiner la régression des glaciers dans les zones équatorienne, péruvienne, et bolivienne qui sont affectées par le réchauffement climatique et l'effet de serre.
Les autorités et les experts environnementaux des 3 pays andins se réunissent depuis lundi à Cuzco pour évaluer les avancées dans le design et l'implémentation de mesures d'adaption et de réduction des effets du réchauffement climatique. La réunion, organisée par le Conseil National de l'Environnement (Conam) du Pérou, a culminé hier avec la formulation d'un Projet d'Adaptation à la Régression Rapide des Glaciers de la Zone Andine, a informé la représentant de la Banque Mondiale, Walter Vergara.

Le fonctionnaire a indiqué que le projet sera présenté à la direction de la Banque Mondiale en octobre prochain, avec l'intention de trouver la financement pour que soient implémantées des mesures spécifiques dans les zones de Antizana (Equateur), Shulcas y Santa Teresa (Pérou), et El Alto (Bolivie).
Vergara a indiqué que le projet cherchera à obtenir des résultats sur une période de 5 ans et qu'actuellement la BM appuie les mesures contre le réchauffement climatique "avec des dons équivalents à 8 millions de dollars" dans la région andine. "Il est prévu de travailler sur la récupération de la régulation de l'eau qui est en train de se perdre, ce sont des activités très pratiques, spécifiques, comme appuyer les petits agriculteurs dans les zones déterminées", a-t-il ajouté.
Le fonctionnaire de la BM a fait remarquer que les conséquences du réchauffement climatique peuvent être "gravissimes" dans la zone andine, puisqu'elles affecteront à l'approvisionnement en eau et en énergie dans les villes de montagnes, ainsi que l'intégrité des systèmes fluviaux dans les vallées.
"Il faut signaler que les pays de la région contribuent peu à l'émission de gaz à effet de serre, mais ils en sont les victimes. Il s'agit d'une responsabilité morale des sociétés qui produisent de grandes quantités de GES comme les Etats-Unis, et la Chine", a-t-il aussi fait remarquer.

Le Pérou concentre plus de 70% des glaciers andins, la Bolivie 20%, l'Equateur et la Colombie 4% chacun.
Durant la réunion, les experts environnementaux de l'Equateur se sont focalisés sur "l'usage intelligent des ressources hydriques" et ceux de Bolivie ont rappelé que durant ces dernières années, leur pays a perdu 40% de ses glaciers.
Au Pérou, 500 km² de glaciers ont disparu, ce quiéquivaut à 7000 millions de mètres cubes d'eau.
Le Projet Régional Andin d'Adaptation au Réchauffement Climatique, qui compte sur le financement du Fonds Mondial de l'Environnement, a commencé l'année passée au Pérou avec la coordination du gouvernement péruvien.

 

Publié dans Voyage et Nature

Commenter cet article

@tom 16/08/2007 19:42

J'ose croire que ce n'est pas qu'un effet d'annonce, dans la mesure où c'est vital pour ces pays de maintenir les glaciers...

BOULLET christine 09/08/2007 19:11

Bonsoir,Dans le village de yapatta on nous allons en action humanitaire les gens là bas nous ont dit qu'il ya vait le réchauffement climatique et développe un agricuLture qu'il n'avait pas avant... il y a un projet pour  de serre famillale pour cultiver des légumes qu'ils n'avais pas avant..t... ils ont déjà commencer par eux même et ils veulent agrandir le projet ....le village est à 4000 mètres....le projet de dévelloppement durable comme en février 2008 en ce moment ce sont des jeunes qui y sont pour des échanges culutrelle, des animations pour les enfants des rues etc....quand ils rentrerons je t'en dirais plus sur ce qu'il sont fait nous avons un site et tous y est marqué villages solidaires montgermont la chapelle des fougeretzbonne soirée christine boullet

BOULLET christine 09/08/2007 19:11

Bonsoir,Dans le village de yapatta on nous allons en action humanitaire les gens là bas nous ont dit qu'il ya vait le réchauffement climatique et développe un agricuLture qu'il n'avait pas avant... il y a un projet pour  de serre famillale pour cultiver des légumes qu'ils n'avais pas avant..t... ils ont déjà commencer par eux même et ils veulent agrandir le projet ....le village est à 4000 mètres....le projet de dévelloppement durable comme en février 2008 en ce moment ce sont des jeunes qui y sont pour des échanges culutrelle, des animations pour les enfants des rues etc....quand ils rentrerons je t'en dirais plus sur ce qu'il sont fait nous avons un site et tous y est marqué villages solidaires montgermont la chapelle des fougeretzbonne soirée christine boullet

El Nino 09/08/2007 19:26

Effectivement, le réchauffement climatique a certains avantages, mais au final, je pense que c'est bien sûr nettement négatif. Enfin, tant mieux pour eux. On pourra peut-être aller (sur)vivre là un jour ;)

pol 09/08/2007 18:51

bonjourune première visite sur ton bloga bientôt

El Nino 09/08/2007 19:25

Merci de ton passage. A bientôt !