L'urbanisme à Lima (3)

Publié le par El Nino

Je continue avec mon incroyable odyssée de l'urbanisme à Lima. Dans le précédent billet, j'ai parlé du système de bus qui devrait être instauré avant 2010 avec la construction de stations et de terminals, mais aussi d'arrêts de bus modernes et d'utilisation de bus au gaz.
Au-delà de ce système de bus qui s'annonce assez prometteur, on a aussi un autre projet, encore bien plus ambitieux qui a démarré il y a ... 35 ans. Autant dire que c'est aussi vieux que le RER bruxellois ! Il s'agit du métro ou plus communément appelé ici "El Tren Urbano".
En fait, le "train urbain" existe déjà, mais il est cantonné à une partie de la ville qui n'est pas la plus importante parce qu'il s'agit de la périphérie du Sud-Est, près de la Panaméricaine Sud. "El Tramo Uno" est la première partie d'une ligne qui devrait relier le district de Villa El Salvador au centre-ville. Sur cette image, vous pouvez voir cette première ligne, avec la première partie en vert en exploitation :



Cette partie est longue de 9,8 kilomètres et comporte 7 arrêts. Voici une photo de l'arrêt final "Villa El Salvador" :



Rien de bien spécial donc ... Vous pouvez constater que la première photo indique un "Tramo 2" arrivant jusqu'au centre de Lima (la ligne rouge), dont la construction devrait commencer début de l'année prochaine. Pour cela, il faut encore attribuer la concession à une société privée étrangère. 2 entreprises espagnoles, mais aussi des entreprises italiennes, japonaises, ou allemandes sont interessées. Cette ligne pourra être prolongée jusque dans le Nord de Lima, dans les zones pauvres. Ce sera le "Tramo 3". Les 2 premières parties devraient avoir une longueur de 20,3 kilomètres, et toute la ligne 1 une trentaine de kilomètres.

Cette première ligne fait partie d'un gros projet de 7 lignes de métro qui traverseraient Lima dans presque tous les sens. En voici le schéma :





Maintenant, je sais que vous allez me poser la question : "Mais connaissant les problèmes actuels du Pérou (et qui ne devraient pas être résolus de sitôt), quel est le timing prévu pour la construction de ces 7 lignes ?" D'après le site officiel du projet, les lignes 1 à 4 devraient être finalisées à l'horizon 2025. Les 3 autres lignes seront construites après. Cela me semble tenable. Néanmoins, j'aimerais émettre quelques réflexions à propos de ce réseau :

  • Il existe plusieurs parties dans le Nord-Ouest et le Nord-Est qui seront mal desservies, mais aussi la partie au Sud de la ligne 3 (la jaune) où se trouvent nombre de quartiers résidentiels, et donc beaucoup de gens. On pourrait presque comparer ces quartiers à ceux aisés du Brabant-Wallon autour de Bruxelles ou de Neuilly-sur-Seine à Paris. Il n'est rien prévu à cet endroit alors que beaucoup de personnes y habitent pour y vivre tranquillement et doivent ensuite faire la navette vers leur lieu de travail. C'est principalement le centre de l'agglomération qui est desservi, dans un double axe Nord-Sud/Est-Ouest assez restreint. Dans ce noeud central où se croisent la plupart des lignes, l'offre est très intéressante, mais les districts éloignés risquent d'avoir des problèmes pour se déplacer. Et pourtant, beaucoup de gens y vivent.
  • Je ne peux m'empêcher d'être écroulé de rire en voyant la ligne violette. Je sais que cette ligne est la dernière prévue (donc au-delà de 2025), mais elle passerait selon le plan de secteur sur l'avenue qui relie le centre-ville à mon district, devant ... l'Alliance Française. Il faut bien se rendre compte qu'il est prévu un réseau à l'air libre, et je ne vois vraiment pas comment les ingénieurs péruviens pourraient construire ce viaduc de 5 kilomètres de long (sans parler du reste) sans perturber la circulation sur cette avenue.
  • L'aéroport, qui se trouve à gauche de la ligne rose (ligne construite pour 2025, ce qui est un peu tard compte tenu des projets de développement de l'aéroport et de l'accueil des touristes) est mal desservi. En effet, la ligne rose vient du Sud, des districts où aucun touriste ne va séjourner parce qu'ils vont pour la plupart habiter dans les districts de Miraflores et San Isidro (chez moi). En fait, même la ligne bleue (construite après 2025) ne permet pas de faire la jonction avec les districts touristiques malgré la courbe dans le centre-ville. Il est déjà plus à l'Est et donc inutile pour un touriste.
  • J'ai aussi du mal à comprendre la complémentarité de ce système avec le futur système de bus. Il apparaît que le métropolitain qui traversera la ville du Nord au Sud prendra à peu près le même axe, surtout dans sa partie la plus importante point de vue économique, que le métro. Cela fera donc double emploi. D'une manière générale, ce réseau est aussi fort serré à certains endroits (notamment les 3 lignes bleu foncé, bleu clair et rouge). On me dira que ce n'est pas moi l'ingénieur, mais j'ai une formation partielle de géographe et je suis observateur.

Evidemment, je ne dis pas que ce projet est une mauvaise chose pour Lima. Au contraire, je suis content qu'il existe et qu'il avance. Il y a quelques mois, le site officiel du projet était très incomplet. Aujourd'hui, c'est le contraire, et on a même des détails très pointus sur la couverture en électricité de toutes les lignes. C'est impressionnant.
Il ne reste maintenant plus qu'à espérer que les choses se déroulent comme prévu. La concession devrait commencer dans quelques mois (on pourrait critiquer cette gestion privée) et à partir de là, les choses sérieuses devraient commencer.

Commenter cet article