Le lac Titicaca se meurt !

Publié le par El Nino


Merci à Albert pour m'avoir signalé cette nouvelle bien triste ...

e4a21a3d09.jpgBerceau légendaire des Fils du Soleil des eaux duquel serait issu le premier des Incas, le lac Titicaca, la plus grande étendue d'eau navigable du monde, se meurt. Alors qu'on l'imagine généralement à l'abri de toute pollution, serti dans un écrin naturel d'exception, ses berges sont aujourd'hui encombrées de détritus en tous genres, et les dégâts sont considérables.

Situé dans les Andes à plus de 3800 mètres au-dessus du niveau de la mer, le lac Titicaca s'étend sur environ 4700 km² au Pérou et 3800 km² en Bolivie, pour une longueur de 204 kilomètres, avec une profondeur pouvant atteindre 284 mètres. Il abrite 41 îles, dont certaines sont habitées ou exploitées, et est alimenté par plus de 25 rivières.

Et c'est là que se situe le nœud du problème, car certaines d'entre elles alimentent aussi de grandes villes, et accessoirement… récoltent leurs déchets au gré de leur courant, qu'elles déversent évidemment dans le lac.

Ainsi à Cohana, un village situé 80 km de La Paz, où vivaient quelque 2000 habitants répartis en 16 communautés, la moitié seulement d'entre elles sont restées en place en tentant de survivre. Les autres sont parties à pied, afin d'émigrer en Argentine ou vers d'autres terres plus accueillantes. Car à cet endroit aboutissent les rivières Katari, Seco, Seque, Pallina et Jalaqueri, qui apportent régulièrement leur chargement de détritus.

Au mois de juin 2006, une commission d'experts constituée à l'initiative du Ministère de la Santé bolivien y a détecté la présence potentielle d'éléments pathogènes, tels que bactéries, virus et autres parasites, concluant qu'il s'agissait là de la partie la plus polluée du lac Titicaca. Elle n'est pas la seule, et Rosendo Mendoza, la maire de Cohana, se souvient avoir vu passer nombre de ces commissions, certaines régionales, d'autres nationales. Elles ont apporté de nombreuses conclusions. Et aucune solution…

La dégradation biologique du lac est telle que les bancs de poissons qui hantaient habituellement les berges parsemées de roseaux ont disparu. Les eaux de la lagune, autrefois potables, ne le sont plus et il a été nécessaire de creuser des puits. Les vaches, qui paissent sur les îles du lac et dont le lait est utilisé pour fabriquer un fromage localement très apprécié, sont atteintes de la douve du foie, un ver parasite très pathogène. Elles n'en meurent pas, mais perdent leurs poils et diminuent leur rendement en lait, donc en revenus.

Actuellement, aucune solution, aucun plan n'existe pour améliorer la situation. Y aura-t-il quelqu'un pour sauver le lac Titicaca ?

Source :  Futura-Sciences

 


 

 

Publié dans Voyage et Nature

Commenter cet article

Tony 21/07/2007 10:37

Si tu démontres au Département d'Etat que des terroristes s'y cachent..; ils vont t'envoyer vite fait bien fait un bataillon de G.I. pour sauver le lac.

El Nino 21/07/2007 14:45

Ben il y a des Indiens sur îles flottantes. Ca devrait suffir non ?