L'urbanisme à Lima (1)

Publié le par El Nino

Il y a peu de choses que j'aime à Lima, mais il y a malgré tout un pan entier de sa gestion et de son paysage qui m'intéresse : l'urbanisme. En fait, Lima est une ville qui, au sortir de la deuxième guerre mondiale, comptait 650.000 habitants. Les districts huppés que sont aujourd'hui San Isidro, Miraflores et d'autres, existaient à peine. Avec le développement économique, la forte natalité, l'immigration des campagnes et la violence politique, Lima explosa. Au début des années 80, elle atteignait déjà 4 millions d'habitants, le double aujourd'hui. Au final, c'est par 13 que la population a été multipliée en 60 ans. Autant dire une paille. Si Paris avait dû subir la même évolution, la capitale française aurait maintenant une population de ... 80 millions d'habitants
Cette explosion démographique ne va évidemment  pas sans conséquences. A côté de la création officielle de districts avec de nouvelles mairies, il y a évidemment toute l'infrastructure qu'il faut adapter en permanence. Quand je parle d'infrastructures, ce sont bien évidemment les routes, les bâtiments de toute sorte comme les commerces bien sûr, mais aussi les systèmes d'eau, d'électricité et de transport.
Je lance donc avec ce billet toute une série d'articles sur le grand sujet qu'est l'urbanisme à Lima. C'est probablement le sujet central de la vie des Liméniens.  Le problème est que Lima est une ville qui a longtemps été mal gérée, mais cela n'empêche qu'il y a déjà eu dans le passé des réalisations urbanistiques qui me coupent le souffle, d'autant plus que cela semble avoir eu un impact positif.

Une des premières choses qui m'a impressionné à Lima, ce sont les grandes avenues. Il en existe comme ça certainement une bonne vingtaine, très larges, très longues, et assez bien entretenues. La plus importante est sans doute la Via Expresa "Paseo de la Republica" (Promenade de la République) dont je vous livre une photo ici :

102821.jpg
Comme vous pouvez le constater, cette avenue, véritable autoroute urbaine, est composée de 3 bandes de circulation + 2 au milieu + 2X2 à gauche et à droite pour pouvoir en sortir et emprunter les rues adjacentes. Au total, c'est facilement plusieurs dizaines de mètres qui sont utilisés en largeur.
Vous pouvez aussi constater sur la photo que cette "Route Express" croise une autre avenue très fréquentée (zieutez le pont) qui est une autre "Via Expresa" s'appelant la Javier Prado, du nom d'un philosophe péruvien des années 1900 qui fut Recteur de l'Université Publique San Marcos de Lima. 
La Javier Prado est un de ces chefs d'oeuvre de l'urbanisme liménien, quelque chose qu'on n'aurait jamais pu réaliser à Bruxelles. En voici une image :



Ces 2 avenues se croisent au centre économique de Lima en un magnifique "trèfle" avec 8 bretelles. Il faut quand même le faire: réaliser un véritable échangeur autoroutier en plein centre ville ! Il existe aussi d'autres avenues très larges progressivement transformées en "Via Expresa", et d'autres projets devraient voir le jour, sous la forme de ce qu'on appelle ici des "Bypass", c'est-à-dire des ponts très longs sur de grandes avenues qui permettent de fluidifier le traffic. Je parlerai dans les jours qui viennent d'autres choses, mais mon temps m'est malheureusement compté ce soir.

Publié dans Histoire & Culture

Commenter cet article

Mimisan 16/07/2007 19:51

Il me semble que Dalia voulait dire "partial" , de parti-pris ;-) ...

El Nino 16/07/2007 20:35

"Parcial" veut dire "partiel" en espagnol. Cette faute, je l'ai souvent chez mes élèves. D'où ma correction ...Maintenant, si c'est vraiment partial, eh bien oui ça l'est, et j'en suis très fier. Et qui plus est, je le trouve totalement normal et juste.

Patakes 16/07/2007 15:20

Bon, ben voila un(e) eleve pour ton cours car franchement j'ai du mal avec le francais de Dalia.A Bruxelles, pour info, il y a un projet de faire passer le ring a 8 ou 10 voies avec aussi un projet de tunnel sous la foret de Soignes pour le rendre moins large. Il n'en reste pas moins vrai que les villes les plus agreables sont celles qui ont rendu le centre aux pietons.Quant a la photo de nuit dans ton article, avec un bon carburant ou non, ca ne change pas grand chose, la pollution issue de cette maree de voiture est surement impressionnante.

El Nino 16/07/2007 15:24

La photo rend mal. En fait, je n'aurais pas du la mettre.Il y a des parties bien plus intéressantes.Pour ce qui est du reste, bien sûr qu'il faut rendre le centre-ville aux piétons, et à Lima on essaie de le faire. Mais malheureusement, mon blog est partiel, et donc il faudra attendre.Pour ce qui est de son français, elle fait un effort, et ce n'est pas son niveau qui me gêne le plus ...

Dalia 16/07/2007 11:45

Salut je suis au Perou, j'ai trouve ton blog sans vouloir, ton Blog cést trop parcial. Tu ne pas situé la realite du Perou dans un contexte global et tu ne pas explayer plus la realite european (entreprises, politique) au Perú. Je crois que tu peux aussi critiquer la realite au Europa surtout avec la politique international et les inmigrants. Adios

El Nino 16/07/2007 15:09

Critiquer la réalité en Europe ? Bon alors il faudrait que je lance mon blog "Europa Real" alors ... mais je n'en vois pas le but.Quant à mon blog "partiel", eh bien j'imagine que tu as déjà tout lu et que tu serais capable d'en faire autant avec mon pays. Plus de 200 articles en 5 mois ... Chiche ? Allez, et n'oublie pas Jules César qui a installé des villas romaines dans le Sud de la Belgique, ce qui fut à l'origine de la "francisation" de la Gaule après la chute de l'Empire Romain.Pour ce qui est des entreprises européennes au Pérou, j'en ai déjà parlé, notamment des entreprises espagnoles qui font des profits gigantesques.Bon allez, j'ai encore 10 ans pour rendre ce blog complet, et non plus partiel. Je vais devoir demander une augmentation à mon chef et travailler pour pouvoir faire ça, moi.

Tony 16/07/2007 11:29

Je suis d'accord avec Serge, le 100% béton n'a aucun autre avantage que le profit systématique, c'est moche, ça pollue, ça vit mal; ça s'utilise mal...Alors, dis moi, tout ça, aide t il le Pérou à se Péruaniser ?

El Nino 16/07/2007 15:03

Hmmm ça je ne sais pas, mais je voulais parler de l'urbanisme, c'est tout. Mal dormi ?

Serge 16/07/2007 08:02

"Chef d'oeuvre de l'urbanisme liménien"????? Pour y être passé comme tu le sais, je trouve personnellement ça très moche. Et on sait pourquoi maintenant Lima est une des villes les plus polluées du monde. Dieu merci, ils sont fous à Bruxelles mais pas au point de faire ce genre d'horreurs! Quand je pense que la mobilité est un sujet crucial ici en Belgique. Qu'en est-il de là-bas? Tu vas nous le dire bientôt, je suppose.

El Nino 16/07/2007 15:02

Je ne pense pas que tu y sois passé justement. La pollution de Lima ne vient pas de cela, mais de soncarburant hautement toxique très bon marché. Personnellement, je trouve ça super bien fait. Mais je suis d'accord que les images ne rendent pas bien la "beauté" de la chose.