Ce sont des professeurs, bordel !

Publié le par El Nino

Suivent 2 vidéos de la répression contre les professeurs. En parcourant le Net, j'ai lu 2 textes intéressants à traduire, mais ce sera pour plus tard. On voit sur les vidéos combien des gens qui n'ont rien fait (des femmes, sûrement des mères de famille, des profs) sont maltraités notamment par des bombes lacrymogènes au point de s'évanouir. Je devrais adapter la chanson des Wampas sur Chirac et dire "Quiero veer Garcia en una carcel" !





Publié dans Politique & Economie

Commenter cet article

Mimisan 16/07/2007 19:34

Evidemment que ce qui m'intrigue, ce n'est pas que la télé veuille fimer ça; mais que la police laisse faireSouvent dans des cas de ce genre, il y a censure... 

Michèle 16/07/2007 15:40

J'attends éventuellement la traduction des articles sinon au moins des nouvelles récentes !!! la presse péruvienne fait quand même état de 13 morts alors que dans les journaux en France on parle de 3 morts ? ! !

El Nino 16/07/2007 20:39

A Andahuaylas, il y a eu 1 mort et 23 blessés, un payson tué par une balle de policier. Mais je viens de le découvrir.

Mimisan 15/07/2007 08:32

Si "musclé"! ?!Je m'étonne aussi que la télé ait si facile à tout montre.Un signe e plus que les "forcces officielles" ne doutent aps de elur "bon droit" et de leur impunité? 

El Nino 15/07/2007 15:44

Ben la télé, tant qu'elle fait de l'audimat ...

Serge 14/07/2007 15:22

En tant que journaliste de formation, plusieurs réflexions me viennent à l'esprit en voyant ces images:1) La police péruvienne n'a de police que le nom, c'est une armée (une milice?) déguisée en policiers, et encore très mal! Ils sont kakis. Cela vient de l'histoire de l'amérique du sud qui n'a jamais vraiment connu ni mis sur pied une police digne du nom qu'on lui donne en Europe;2) Bien sûr, un reportage TV n'est qu'une partie immergée d'un iceberg, mais la manif me semble pacifique, très peu structurée en nombre que pour présenter un danger pour l'ordre public, donc la réponse militaire (allez, je me lâche!) est disporportionnée. Pire, les arrestations me semblent arbitraires. A moins que les manifs soient interdites au Pérou. Auquel cas, ce n'est plus la Loi, mais la démocratie qui est baffouée;3) L'autorité de la TV qui va jusqu'à interviewer les personnes arrêtées dans les combis de l'armée (ou police, oui bon!). Inconcevable chez nous!4) Comme par hasard, la majorité des gens arrêtés sont indiens ou métisses! Conclusion: le déni de démocratie et des droits de l'homme est flagrant!Conclusion (bis!): Garcia, s...aud, le peuple aura ta peau!

El Nino 14/07/2007 20:33

L'ordre public, ça "m'emmerde un peu". D'abord, il faudra me dire ce qui est ordonné au Pérou, et aussi qui menace qui au Pérou. Certainement pas des profs qui menacent des super-riches à plusieurs dizaines de milliers de dollars le mois. Même si lamanif avait été violente, je ne l'aurais pas critiquée parce que je connais la victime et je connais le bourreau, ce qui ne veut pas dire que je ferais de même dans une manif.Voilà, les policiers sont avant tout des robocops, les profs sont mal nourris, mal soignés, maltraités. Mais à coup sûr, ce sont les profs qui menacent la société ...

christophespb 14/07/2007 14:15

Il ne fait pas bon d etre prof par chez toi...Bon 14 Juillet quand meme.Christophe