"Bonne fête, profé"

Publié le par El Nino

Aujourd'hui, 6 juillet, c'est la fête des profs au Pérou. J'ignore si cette date existe en Belgique ou en France, et de toute façon, ça tomberait au début des vacances. A croire que les profs sont mieux traités au Pérou qu'en Europe. Cela m'étonnerait très fort au vu de ce que j'ai pu remarquer. Mais bon, ça n'empêche les autorités de l'AF de nous avoir offert un agenda électronique l'année passée (mais oui !), agenda que je n'ai presque jamais utilisé faute de besoin. Mais c'était vraiment un cadeau très sympa, et je me demande ce qu'on aura cette année. Une augmentation peut-être ? (Faut pas rêver).
Aujourd'hui, pour finir de planter le décor avec cette fête, je mentionnerai que j'ai regardé quelques extraits du "Maître d'école" avec Coluche. En effet, dans un document audio prévu par la méthode, on écoute un extrait sur l'organisation scolaire française. Alors, pour étoffer cela, quelques petits passages de ce sympathique film m'ont paru intéressants. Je sais bien que c'est un film de 1981, mais je n'allais pas leur passer "Les Sous-doués" non plus !!! Et puis, ça donne déjà une idée.
Constatation assez intéressante, ils trouvent le directeur assez sévère, surtout avec son "Musée Grévin" (Ah il va falloir se le repasser, si vous avez perdu la mémoire), sa voix de militaire, sa fermeté. D'ailleurs, une élève m'a demandé si "on était à l'armée". On voit bien là les différences culturelles : moi, je vois ce directeur certes comme quelqu'un de strict, mais je me souviens du directeur de mon école primaire qui était sacrément autoritaire. A l'école secondaire, c'était un petit nain, peut-être respecté, mais sans grand charisme (Mon frère, lecteur assidu de ce blog, va peut-être rigoler parce qu'il le connaît aussi).
Autre constatation, c'est l'esprit réfractaire aux baffes. Evidemment, les giffles, je n'aime pas trop ça. Et je peux comprendre qu'on trouve cela scandaleux au Pérou. Ici, l'éducation est plus entouré d'affection, et les parents laissent plus faire, trop faire même. Quand je vois dans les bus comment ça chahute, ça m'énerve un peu. Et c'est la même chose au Chili. D'ailleurs, je signalais que si l'enseignante fouttait une baffe à un étudiant dans lefilm, c'était parce qu'il s'était moqué d'elle. Visiblement, ça n'avait pas l'air d'émousser leur conviction. Vous savez tous, à travers mes billets sur l'enseignement, que les étudiants, surtout ceux des écoles privées, ne pourraient pas supporter qu'on les maltraite. Ce qu'on a en Europe, à savoir les réactions des parents, va être ici décuplé "parce que nous sommes clients, Monsieur". Comme je le dis si souvent, on peut être aussi clients dans un zoo mais respecter les règles et ne pas plonger dans la fosse aux lions. Ok, la comparaison n'est pas parfaite, mais ça illustre un peu. De toute façon, ça n'empêche pas l'enseignant d'appliquer son autorité d'une autre manière. Par exemple, on s'est moqué une fois de moi, et j'ai recalé sans pitié. Le respect, ça s'apprend. Une collègue m'a raconté un petit échange avec une gamine du cours adolescent :

- P : Comment tu t'appelles ?
- E : Que ? (sur un ton mal élevé, et en espagnol donc).
- P : Comment tu t'appelles ?
- E : (S'adressant à une voisine) Que dice ? --> Qu'est-ce qu'elle dit ? (Toujours sur un ton mi-mal poli, mi-méprisant)
- P : Bon, sors !
- E : Que ?
- P : Sale ! (Sors, en espagnol)

Résultat, tous les élèves ont fait de grands yeux, et ont tous donné leur nom et leur âge, sans rouspéter.

Bon, la lutte ne fait que continuer, camarades !

Commenter cet article

becassine 08/07/2007 21:15

Chers amis c est bien les debats! Il y a beaucoup d 'articles qu'el Nino a ecrit que je trouve excellents et que je lis et lierai avec assiduite car l'experience de chacun c'est precieux. Mon experience a moi c est que j'ai eu un sursaut en lisant l'article sur la teuf des profes car j'ai comme l'impression que cette fete n'en a pas ete une pour un tres grand nombre de profs au regard de la realite de l'education au perou et du tournant que les profs viennent de vivre avec cette loi qui vient d'etre votee.

arno 08/07/2007 03:51

tranquilous Becassine et Yfic!!! il est vrai que moi aussi j'ai été surpris de ne pas voir un pitit filet sur ce qui fait qd même l'actualité au Pérou et encore plus en cette date du 6 juillet: c'est la grève générale décrétée par les profs. Et c'est pas une question de source car on a tous les mêmes à peu près. par contre, Becassine, tu  y vas un peu fort parce que justement dans ce blog on découvre une information alternative. Au moins dans 95 % des articles. allez, pétez un bon coup les gars, ca vous fera du bien. tchuss

El Nino 08/07/2007 04:55

Ecoute, mon petit Arnaud. Tu te rappeles de l'endroit où j'habite ? N'oublie pas que tu vis à Trujillo et malgré tous les riches et gosses de riches que t'as eu à gendarmer, tu es malgré tout entouré de gens un peu plus ouverts (même si c'est un fief de l'APRA au même titre que Strasbourg est un fief de fachos). Donc oui, il y a un problème de sources. Tu te dis surpris de ne pas voir de "pitits filets" là-dessus, mais ça fait des semaines que j'essaie de comprendre ce qu'il se passe dans les différentes régions, parce qu'on parle du Pérou comme du pays du Macchu Picchu alors que c'est un pays de misère. Le prochain article devrait te convaincre, je crois.Alors, je suis de gauche, je suis prof, je suis alternatif, et je CREVE d'envie de dire ce qu'il se passe. Je suis surpris que tu n'aies pas pensé à cela.Pour terminer, sache qu'effectivement, je n'ai pas apprécié le commentaire de Becassine. Sache, cher lectrice, qu'on est le (la) bienvenu(e) ici, qu'on peut écrire plein de choses, mais que venir me critiquer sans me connaître est une faute de principes tout à fait étonnante de la part de qqn qui défend les profs. Vous êtes ici sur un blog de militant, mais pas à 100%. Je n'ai pas envie de faire la révolution avec ce blog, je veux simplement informer. Je voudrais vous signaler que tous les visiteurs de ce blog ne sont pas de fouttus gauchistes et qu'ils attendent parfois autre chose de ce que je mets ici, comme quelques regards décalés et plus simples que de grandes incantations progressisto-révolutionnaires. Sachez aussi que vos demandes et vos conseils sont respectés s'ils sont respectueux et ouverts.Si ceci vous est impossible à comprendre, alors vous ne comprendez pas bcp dans la vie.Et merci, je connais le chemin pour les toilettes ...

becassine 07/07/2007 15:53

tu veux parler de la realite peruvienne, du peru real, donner un bon resume de la realite peruvienne? bon, regardes un peu les infos pour aiguiser ta curiosite sur ce qu'a ete la teuf des profes au perou le 6 juillet -je cite un profe- "una lucha", nada mas. Les affrontements ont ete suffisamment nombreux et violents pour meriter qu'on s'y penche un peu. L'ambiance ptits fours, cadeaux aura fait le bonheur d'un nombre insignifiant de profes dans le pays.  

El Nino 07/07/2007 20:31

Me pencher dessus revient à lire la presse de merde qui démonise les profs. En lieu et place de cela, j'attends des infos plus valables d'autres personnes.Peut-être que d'ailleurs tu as de bonnes sources toi ? On dirait en tout cas ...

Mimisan 07/07/2007 04:01

Il n'y a pas de jours des profs au Japon, mais c'est dans bien dans l'esprit du >Japon aussi de faier des jours comme ça.Quant aux mésaventures avec les parents déélèves, même combat pour les Japonais, on en parlait justement ces jours-ci à la télé.

El Nino 07/07/2007 04:55

Je pensais que le Japon était plus respectueux tiens ... Comme quoi les stéréotypes tombent ...

christophespb 06/07/2007 21:06

Tu as pique quoi a l AF, cette annee ?Bons petits fours a toi et ta compagne, Christophe.

El Nino 06/07/2007 23:03

C'est sûr, j'ai piqué quelques millions.Donc, ce seront des petits fours, du caviar, et du foie gras, importé directement de l'étranger par la mafia du coin LOL