Le cynisme des étudiants

Publié le par El Nino

Laissez-moi encore vous raconter une histoire de "plainte" d'étudiants. J'ai vécu ça "en direct" ce matin mais pas "en intégralité".

Donc, ce matin, j'arrive à l'AFL pour donner le coup d'envoi des cours du samedi pour la période hivernale (juillet-août). Un collègue se voit approcher par une ancienne élève et sa mère. Cette dernière demande poliment à voir les examens de sa fille qui a été recalée par mon collègue.
Je n'ai pas tout compris (je ne suis pas espion non plus), mais je sais que cette histoire a fait un peu le tour des profs : mon collègue, encore plus grand que moi et avec une carrure de body-builder (il a pesé 120 kilos dans le passé) a demandé à ses élèves de faire des rédactions chez eux, ce qui lui permettait de les évaluer ainsi. Une de ses élèves est venue avec une copie sans fautes (!). Elle avait copié intégralement un texte de Wikipédia. Evidemment, mon collègue avait mis 0/20. Ce qui est tout à fait normal en France ou en Belgique est perçu comme une humiliation pour une certaine classe de pourris gâtés qui se croit tout permis. Bref, mon collègue raconte ça de la manière la plus correcte du monde. J'ai eu du mal à voir la réaction de la mère quand il lui a dit que sa fille avait recopié intégralement Wikipedia, mais moi j'ai rigolé. Parti quelques instants, je suis ensuite revenu et j'ai vu que la fille commençait à s'énerver (on se demande de quel droit). Ce n'est que plus tard que j'ai compris ce qu'il s'était passé : l'élève avait nié qu'elle avait recopié Wikipedia (c'est clair, 300 mots parfaitement identiques, c'est une pure coïncidence). Mon collègue a trouvé cela tellement gros et cynique qu'il en a rigolé. Voyant cela, la fille (17 ans, je précise) s'est mise à s'énerver en pointant du doigt (très poli, ça) mon collègue qui a la quarantaine et en lui donnant l'ordre "de ne pas rire". Oui oui, vous lisez bien : une gamine mineure qui ne fout rien donne des ordres à mon honnête et excellent collègue de 40 ans. En Belgique ou en France, on foutterait une baffe et on excluerait l'élève. Pour une certaine classe de mal éduqués, c'est normal de faire ça ... J'en reste toujours sur le cul. Je pensais que ce collègue français, homme avec une carrure d'athlète était immunisé contre ce genre de sales gamines pourries gâtées. Comme il le disait, sur le mémo, "elle mérite 2 fois 0/20, une fois pour avoir copié, une autre fois pour ne pas reconnaître". Déjà qu'elle se fout de la gueule du monde en recopiant ... 

Voilà donc le quotidien des profs au Pérou. Il serait sérieusement temps de donner un bon coup de pied au cul à tous ces malhonnêtes pleins aux as.

Commenter cet article

@tom 03/07/2007 07:05

Ce qui me frappe, c'est que c'est le contraire de ce qui se passe chez nous, où d'une manière générale les élèves à problème viennent plutòt des milieux défavorisés

El Nino 03/07/2007 20:42

Un peu comme en France non ?Il y a sans doute aussi des problèmes avec les élèves des milieux défavorisés au Pérou, mais je préfère ceux-là que les autres (ils ont plus de raisons).

Mimisan 01/07/2007 15:36

Tu sais, ce genre d'incident, ça arrive partout, de la part de n'importe quel public; et il ne faut pas trop idéaliser le cadre français.De nos jours, quand on enseigne, il faut s'attendre à tout!!!

El Nino 01/07/2007 16:45

Il y a une différence au Pérou, à savoir que le prof est traité comme un employé de maison. Le directeur me l'a dit. Le blog d'Arnaud (C'est par où le Pérou) le confirme et moi je le vis à Lima. Or, les employés de maison, ce n'est pas n'importe qui qui les emploie. Evidemment, dans le cadre français, on se fait agresser, mais il y a malgré tout encore de solides poches de respect. Ici non, le respect n'existe pas. Mais c'est vrai qu'il faut s'attendre à tout.

Patricia Tu esposa 01/07/2007 04:46

J'ai aussi Cuzco qui est intéressant, mais pour l'instant, je peux partir, et j'ai pas tellement envie non plus malgré tout ce que je vois et entends.

arno 01/07/2007 02:51

et un coup de boule coup de boule??il est tps que tu viennes bosser à Trujillo mon gars

Patricia Tu esposa 30/06/2007 21:54

Quel horreur!!! Mes deux pieds sont disponibles :p

El Nino 01/07/2007 00:58

Une offre pareille venant de la part d'une étudiante, ça ne se refuse pas :p