Y uno, y dos, y tres a cero !

Publié le par El Nino

Je ne vais pas dire qu'on se serait cru un certain 12 juillet 1998 à Paris, mais c'est malgré tout un petit évènement. Je sais que je vais décevoir les gens en parlant de foot, ce sport corrompu par le fric et les instances internationales de football, le sport où Michel Platini est choisi pour régler tous les problèmes de mauvais arbitrage. Mais bon, une victoire 3 à 0 du Pérou contre l'Uruguay lors de la Copa America 2007, ça fait drôle.
Donc, hier soir, le bistrot situé à l'Alliance Française a décidé de montrer à ses clients tous les matchs de cette compétition en installant une belle TV 85cm ... mais avec mauvaise réception, de sorte qu'on prend les 2 pour des 1 ou des 3.
Le Pérou a joué de 17h00 à 18h45, et il faut bien admettre que cela a perturbé un petit peu le bon déroulement des opérations pédagogiques. D'abord, j'ignorais qu'il y avait un match. Le foot, je m'en foot (Oui bon, celle-là aussi est facile). C'est seulement quand j'ai entendu des cris après un goal que j'ai compris qu'il y avait un match. Au début, j'ai cru que c'était l'Uruguay qui avait marqué. Après tout, il y a toutes les nationalités qui viennent manger au bistrot : des Français, des Péruviens, des Américains, des Allemands, toute l'Amérique Latine, et donc aussi des Uruguayens.
J'ai donc été bien surpris quand je me suis approché de la TV pour constater que c'était 3-0 pour le Pérou. Commentaire rigolard d'un collègue péruvien : "C'est pas normal". Il faut dire que l'équipe nationale péruvienne est à peine moins mauvaise que la Belgique. Evidemment, l'Uruguay n'est plus ce qu'il était, mais quand même.
En attendant, il fut difficile de se concentrer pour certains élèves et on a passé le dernier jour des cours (avant les examens) à osciller entre expression écrite et discussions sur les sports. J'ai pas eu envie de répondre aux questions concernant le sport en Belgique. Les films d'horreur, j'aime pas. Et Justine Henin, encore moins ...
Dans la soirée, le Vénézuéla et la Bolivie ont fait match nul. Je parlerai peut-être de la suite de la compétition au grand dam de Tony, qui se demandera certainement où va ce blog (Tiens, au fait, c'est quoi le niveau du sport à Haïti ?)

En cadeau, le 3° goal du Pérou. Une sacrée combinaison !


Commenter cet article