Et si on parlait de fin du monde ?

Publié le par El Nino

Oui, je sais, "c'est glauque", vous allez me dire ... Mais réellement, n'y pensez-vous pas ?

Je suis parti de ce putain de plat pays qui risque de passer un sale moment après ces élections (enfin, au moins, les "socialistes" d'extrême-droite ont perdu). J'en avais marre de tous ces visages minés par l'agressivité et la froideur. Je me suis rendu compte a posteriori que les visages détestables de l'ambassade lors de mon vote contrastaient avec ceux de Lima un peu plus souriants, ayant pourtant une mentalité que je déteste. Mais donc, je me dis que j'ai vraiment bien fait de partir d'un continent où on s'entredéchire et où les politiques actuelles mènent à la destruction. L'espoir règne en Amérique Latine, malgré les oligarques.
Ca ne m'empêchera pas de penser aussi que le Pérou est mal barré concernant son futur. Non, je ne pense pas au potentiel fils d'Alan Garcia qui pourrait gouverner le Pérou en 2035, mais de toute cette histoire de pénurie d'eau qui pourrait affecter le Pérou dans une vingtaine d'années peut-être, sans parler de l'accumulation d'eau de fonte qui pourrait provoquer des débordements et des inondations catastrophiques dans les Andes. Bon, d'ici là, je serai parti du Pérou, mais vais-je vraiment revenir en Belgique ? Je me dis toujours que j'ai une famille là-bas, des amis, quelques racines (ben oui quand même) mais où sera-t-on dans 10 ans ?
En fait, je réfléchis beaucoup à mon avenir, à toutes ces menaces. Je me dis que je dois me préserver, moi et ma famille, ma femme, mes futurs enfants. Que je dois me battre pour qu'ils vivent le mieux possible, que je dois prendre les meilleures décisions possibles pour qu'ils soient épargnés de tous les fléaux de notre époque. Je me mets à réfléchir même à des endroits où ils pourraient être épargnés des conséquences du réchauffement climatique. Je me rends compte que la partie du monde qui actuellement est sujette à un moins grand réchauffement (voire à un léger refroidissement) est le Sud de l'Amérique du Sud. Irai-je m'établir là-bas dans un futur lointain ? Je ne le sais pas, personne ne le sait. J'éprouve une grande attraction pour l'Argentine, mais de là à franchir le pas ...
Je n'ai pas envie de verser dans les discours de certaines sectes. Je me fais peut-être tout un film. J'exagère éventuellement selon certains. J'ai hésité à publier ces quelques lignes, mais après voir lu ceci, je me dis qu'on a vraiment des raisons d'être inquiets.

Bon, j'arrête mes discours d'apocalypse. Je vous afflige, je vous emmerde, je vous parais illuminé. Je ne suis simplement pas très positif ces derniers temps. A vous de voir ...

Commenter cet article

@tom 11/06/2007 21:39

Tiens, j'ai parlé de ça sur mon blog le week-end dernier, cette pénurie d'eau qui menace le Pérou. Moi aussi je commence à songer à un point de chute pour les prochaines décennies. Il suffira que je descende de quelques centaines de kilomètres au sud du Chili, et ce sera parfait. Mais tout le monde ne peut pas venir par ici...

Tony 11/06/2007 20:30

Salut !Oui, je l'ai lu aussi...Je crois que tout homme sensé se pose les mêmes questions... (je crois que ça veut dire que je pense que toi et moi sommes sensés.. ;-) )APrès les choix et les actions diffèrent... mais je crois que tout le monde s'inquiète, alors non tu ne nous emmerde pas (enfin moi tu ne memmerde pas, je ne vais pas parler au nom des autres). Je crois que justement si tu m'emmerdais je ne viendrais pas te lire ;-)Après tu pourras toujours ouvrir Argentina Real... en plus je te l'accorde l'Am. Latine est sans doute l'endroit du monde le plus positif en ce moment... rentre une semaine, histoire de voir la chance que tu as si tu veux ...Enfin bref... a+