L'immigration et l'économie espagnole

Publié le par El Nino

Voilà une information bien intéressante sur plusieurs points :

Selon une étude s'appelant "Essais sur les effets économiques de l'immigration en Espagne", 39% de l'augmentation du PIB qui a eu lieu entre 1996 et 2005 doit être attribués aux immigrants; et si on réduit les statistiques sur la période 2001-2005, cela atteint 90%. J'ignore comment ils font leurs calculs, mais j'imagine qu'ils savent ce qu'ils font.
Il faut aussi ajouter que cette immigration a permis de maintenir l'inflation à un taux raisonnable (2,4%) au lieu de 3% s'il n'y avait pas eu cette immigration. Cela a été possible car les communautés immigrées ont plus tendance à épargner.
Selon le président de l'association qui a réalisé cette étude, l'immigration venant en Espagne a produit le "miracle" economique espagnol.

Cela nous permet de dire plusieurs choses :

  1. Les racistes de service l'auront dans le c**.
  2. Les néo-libéraux européistes apprendront que si l'Espagne est devenue une puissance économique, ce n'est pas grâce à "l'Europe", mais bien grâce à la main-d'oeuvre bon marché immigrée (et aussi aux ventes d'entreprises publiques latino-américaines à des sociétés privées espagnoles pour des miettes, tant qu'on y est, Voir http://risal.collectifs.net/article.php3?id_article=1200&var_recherche=entreprises+publiques)
  3. A noter que cette augmentation de la part des immigrés dans la croissance économique (39->90%) est réellement dû à la plus grande présence d'étrangers en Espagne, puisque le pays a vu sa population augmenter de presque 5 millions d'habitants depuis 2000, du jamais vu depuis au moins un siècle. Cette forte démographie est bien dû à la plus grande acceptation des étrangers, d'abord comme esclaves sous Aznar (n'ayons pas peur des mots), ensuite comme travailleurs un peu plus formels sous Zapatero.
Noter aussi que les étrangers vivant en Espagne sont bien sûr d'abord Marocains (511.000), mais aussi Equatoriens (500.000), Colombiens (271.000), Argentins (152.000), Boliviens (100.000), Péruviens (85.000) et d'autres, tout cela sans compter les illégaux qui sont très nombreux.
      Source : Rebelion et Wikipedia

Publié dans Politique & Economie

Commenter cet article

ElNino 11/06/2007 18:35

Les statistiques sont souvent truquées par l'Etat, mais j'aimerais bien connaître leurs sources en fait. Mais disons que ça ne m'étonne pas.

Tony 11/06/2007 08:04

Tu devrais orienter ton article pour bien montrer ce que tu veux lui faire dire, si je puis me permettre...Sinon :0/ C'était une bonne idée de rétablir ce genre de vérit économique et sociale !1/ les statisitques sont souvent truquées, dernier exemple en France les chiffres du chomage ou les agents officiels se sont mis en greve apres constatation des differences entre leurs etudes et les publications realisées officiellement !Pour cette étude là peu importe, en fait.2/ ce sont effectivement les "travailleurs un peu plus formels" (quelle expression !!) qui boostent les croissances des pays riches. On est toujours le pauvre de quelqu'un .... et il nous le rend bien...